WWF détourne des classiques de la peinture pour alerter sur l’urgence climatique

Depuis le 2 décembre et jusqu’au 13 du mois se tient à Madrid la 25e conférence de l’ONU pour le climat (COP25). Pour l’occasion, l’ONG environnementale WWF et le Musée du Prado, espace culturel majeur de la capitale espagnole, se sont associés sur une campagne de sensibilisation un peu à part. En effet, celle-ci revisite des chefs-d’oeuvres picturaux qu’abrite l’institution madrilène. Le tout à l’aune de la menace climatique.

Objectif 1,5° <

Les signataires des accords de Paris présent à la COP25 aspirent à limiter le réchauffement climatique en deçà des 1,5C° à l’horizon 2100. 1,5C°, cela peut paraître peu. Mais c’est déjà énorme. Voilà ce qu’ont tenu à rappeler la WWF et le Prado. Bien conscients que, à l’ère du numérique, une image a bien plus d’impact que le discours, les deux entités ont modifiés une série de tableaux du musée espagnol pour tirer la sonnette d’alarme.

L’art au service de la cause climatique

La campagne dénommée « 1,5ºC change tout » concerne 4 parmi les plus célèbres tableaux du Prado. L’idée ? Réinterpréter ces classiques à l’éclairage des périls climatiques. Plusieurs thématiques sont ainsi abordées : la crue des eaux ou, a contrario, l’assèchement des fleuves. Mais aussi le développement exponentiel des migrations climatiques, ou encore l’extinction d’espèces animales.

Ainsi, c’est submergé que l’on retrouve le fier Philippe IV à cheval (1635-1636) de Diago Velázquez. Quant au duo représenté dans Le Parasol, réalisé par Francisco de Goya en 1777, il ne se porte guère mieux. Profitant à l’origine d’une paisible après-midi ensoleillée à l’orée d’une forêt, il se trouve soudain dans un camp de réfugiés.

Les quatre images détournées ont été largement partagée sur les réseaux sociaux, et affichées en grand format sur des panneaux madrilènes. Sur son site, la WWF a indiqué :

Nous espérons que notre campagne atteindra chaque recoin de la planète. Cette action fait partie d’une série d’activités et d’initiatives que la WWF a prévu de tenir durant le Sommet pour le climat de manière à demander aux gouvernements une meilleure ambition pour s’assurer que le réchauffement climatique n’excède pas 1,5°.

Pour rappel, selon l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), 2019 conclut « presque certainement » la décennie la plus chaude jamais enregistrée.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement