williambetts0

Des images de vidéosurveillance deviennent des oeuvres d’art

Des peintures acrylique basées sur des images de caméras de surveillance.

HOUSTONWilliam Betts explore « l’élasticité » de l’image numérique grâce à sa série « Surveillance » en utilisant les screenshots d’enregistrements de vidéo-surveillance comme base pour ses peintures acrylique. En utilisant un processus contrôlé par un logiciel, William Betts supervise méticuleusement l’application de milliers de points en acrylique sur sa toile vierge. Entre voyeurisme et paranoïa, l’artiste nous met en position d’observateur de la vie privée, une réflexion sur la technologique contemporaine de surveillance. williambetts.com

 

Laisser un commentaire

Catégories