where-magazine

Quand le maquettiste fait une grosse gaffe en couverture

LOS ANGELES - Le magazine « Where » devient « Whore » (prostituée) à cause de ce maquettiste qui aurait du s’abstenir de faire un effet graphique en plaçant la tête de ce mannequin sur la lettre « e » du logo. Un petit Fail quand même.

source

Commentaires
One Response to “Quand le maquettiste fait une grosse gaffe en couverture”
  1. Mortys dit :

    Le problème ne vient pas tant du maquettiste que du reste de la rédaction (Rédacteur en Chef, éditeur, directeur des publications…) qui ont forcément validé la couverture… Hé oui, comme pour tout boulot, ce ne sont généralement pas les « petites mains » les véritables responsables des grosses bévues…

Laisser un commentaire

Catégories