Voici la plus grosse fleur du monde

Toutes les fleurs ne sentent pas les roses. Et le meilleur exemple est la Rafflesia. De son vrai nom Rafflesia tuan-mudae, plus communément appelée « lys cadavre puant » ou « fleur cadavre ». Les gens qui ont senti la Rafflesia la décrivent comme émettant une puanteur similaire à celle de la viande pourrie.

Plus tôt ce mois-ci, une Rafflesia tuan-mudae particulière a été repérée dans une forêt près du lac Maninjau en Indonésie. Elle a ainsi obtenu le titre de la plus grande fleur du monde. En effet elle mesure 1 mètre de diamètre et pèse 10 kg. Cette nouvelle fleur a poussé au même endroit que son prédécesseur. Ce qui pourrait indiquer qu’il s’agit en fait de la même plante.

Toutes les fleurs de Rafflesia sentent très mauvais. Mais après une semaine de puanteur dans l’air autour d’elles, les fleurs de Rafflesia commencent également à pourrir. Les fleurs du genre Rafflesia mettent environ 9 mois à fleurir complètement. Leur floraison ne dure en revanche que 72 heures.

Mais malgré sa taille et son odeur gargantuesques, la chose la plus intéressante à propos de la Rafflesia est qu’elle est également une plante parasite. En effet, elle n’a pas de feuilles, de tiges ou de racines et se cache à l’intérieur de leur plante hôte. La rafflesia pousse sur des vignes de Tetrastigma, qui appartiennent à un genre de plante apparenté au raisin. La vigne lui fournit la nourriture et l’eau dont elle a besoin pour se développer et prospérer pendant sa courte semaine de vie.

Mais pourquoi la fleur de Rafflesia sent si mauvais ?

Il s’avère qu’il y a une fonction biologique pour la puanteur répulsive. Elle attire les mouches et autres insectes qui pollinisent la plante afin qu’elle puisse continuer le processus de reproduction. Des produits chimiques comme le disulfure de diméthyle, qui contiennent du soufre, sont à l’origine de l’odeur pourrie.

Il est difficile d’observer une floraison de Rafflesia. En effet la floraison la plus récente s’est produite en 2017 au Jardin botanique des États-Unis à Washington. Mais, compte tenu de leur terrible puanteur, il vaut peut-être mieux en être témoin de loin. D’ailleurs, la Rafflesia a des airs de la plante présente dans La Petite Boutique des Horreurs (1986). Du coup, on n’a pas trop envie de s’en approcher.

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion