Une ONG affiche les commentaires racistes des réseaux sociaux sur des panneaux géants

Le 9 novembre dernier, le journal Nord Littoral publiait dans un « Mur de la honte » les noms et prénoms des auteurs de commentaires haineux sur sa page Facebook.

Dans la même démarche, cette ONG brésilienne vient d’afficher les commentaires racistes issus de Twitter et Facebook sur des panneaux publicitaires géants. Cette opération baptisée « Racisme virtuel, conséquences réelles » de l’association afro-brésilienne Criola, est visible par les habitants de plusieurs grandes villes du pays dont Porto Alegre et Feira de Santana.

Jurema Werneck, la fondatrice de Criola, estime que trop de gens encore, les craignent, et diffusent donc sans retenue ce genre de propos : « Ces gens pensent qu’ils peuvent être tranquilles chez eux et écrire n’importe quoi sur Internet. Nous ne les laisserons pas faire. Ils ne peuvent pas nous échapper, nous les retrouverons. »

En allemagne, le journal BILD a aussi adopté la même action en octobre dernier alors que le pays était confronté à une vague de réfugiés sans précédents. Sur une double page, le journal allemand avait publié les commentaires, les noms de famille mais aussi les photos de profil non floutées et les lieux de résidence des personnes ainsi dénoncées.

Virtual-racism-real-consequences2« If she bathed, she didn’t get grimy. »

Virtual-racism-real-consequences« I arrived home smelling black people. » 

Virtual-racism-real-consequences3« GFY dirty nigga, I dunno u but I wash myself »

Virtual-racism-real-consequences4« A black girl called Maju. You can’t complain about prejudice. » 

Via Slate / racismovirtual.com.br

Commentaires

Derniers Articles

 

40 artistes de « Game of Thrones » exposent leur travail sur Westeros

Les dessins au chocolat de Norico

Un nouveau trailer pour « Ralph 2.0 »

Elle réalise un clip entièrement brodé à la main

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros

Il réalise une version japanime de « Rick et Morty »

Il tricote des pulls à l’effigie des stars de la musique

Une nouveau trailer pour « Le Retour de Mary Poppins »

La marionnette « Coco » fait le show à Disneyland

Les superbes tatouages articulés

L’Oktoberfest débarque à Paris et à Marseille

Nintendo propose des manettes NES pour la SWITCH

Les étudiants de Cambridge se mettent à nu pour la bonne cause

Un musée virtuel dédié au webdesign de 1995 à 2005

Lupicia lance des nouveaux thés inspirés par le Studio Ghibli

Des rats parisiens rejouent « Le Seigneur des Anneaux »

Milan : une installation spectaculaire pour le jeu vidéo « Spider-Man »

Un costume gonflable d’Han Solo dans la carbonite