La série animée « Urbance » a besoin de vous

Urbance est une série animée de 20 x 26 minutes écrite et réalisée par Joel Dos Reis Viegas et Sébastien Larroudé et destinée à un public mature (16+). Avec son sujet percutant, son graphisme qui déchire et sa musique qui défonce, Urbance vous entraine dans un univers urbain post-moderne qui vibre au son du hip hop et des influences electro.

Un projet sur Kickstarter

Notre but est de récolter au minimum $189,000 (CAD) pour produire un épisode pilote de qualité. Il nous permettre de présenter aux diffuseurs, investisseurs et festivals notre vision artistique personnelle, qui servira de base au développement d’une série TV d’envergure avec une déclinaison Transmédia novatrice. Tous les fonds récoltés au delà du premier objectif, serviront à la production du premier épisode d’Urbance.

tumblr_ncdcvwgFGq1s3fzq2o1_500

Voici comment nous entendons utiliser les fonds apportés par les fans :

  • Améliorer la qualité de l’animation (en embauchant Hiroshi Shimizu, un des maîtres animateur du Studio Ghibli, rien que ça !)
  • Amortir une partie ouvrir une partie des frais de production (une série d’animation coûte très cher)
  • Produire une bande originale avec des tracks signés d’artistes AAA
  • Produire et acheminer les récompenses Kickstarter

l’histoire

Dans une cité post-moderne, déchirée par la violence urbaine, le sexe est interdit à cause d’un virus mortel. Les hommes et les femmes sont élevés séparément, dans la haine du sexe opposé… jusqu’au jour où deux rebelles, désavoués par leur gangs respectifs, vont mener un combat contre l’adversité pour vivre librement leur passion amoureuse. »

Au coeur de la ville délabrée, le sexe tue. Le paysage urbain est divisé en deux camps – les hommes d’un côté, et les femmes de l’autre – en constante opposition. Le seul espoir semble résider dans COEVO : un programme médical développé par le gouvernement pour soigner les hommes et les femmes infectés, mais ce traitement expérimental n’a pas encore produit l’effet escompté…

Issus de cette génération d’adolescents frustrés, Kenzell et Lesya vivent chaque jour comme si c’était le dernier, défiant quiconque qui tenterait d’entraver leur
union. Tels des avatars modernes de Roméo et Juliette, ils vont devoir faire un choix entre leur amour et celui de leur clan, la Passion contre la Raison, les Deadly Eves contre les Néo Blasterz… Dans leur relation flamboyante, germe les prémices de la révolution contre l’autorité établie, les infâmes Médiators et leur lois ségrégationnistes. Deux rebelles pourront-ils changer le monde ?

Soutenez URBANCE sur kickstarter
urbance_by_auguy-d6zvq6x-2

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement