Une veste connectée Levi’s par Google

Quand le géant du denim rencontre un géant du web, ça ne pouvait donner qu’une collab’ au sommet. Développé conjointement deux ans durant dans le centre de recherche ATAP (pour Advanced Technology and Projects) de Google dédié aux projets expérimentaux, le projet Jacquard est aujourd’hui une réalité et débute sa commercialisation.

La veste connectée Commuter de Levi’s sera vendue dès ce samedi en exclusivité dans trois boutiques aux États-Unis, et ce, jusqu’au 2 octobre, avant d’être commercialisée sur la boutique en ligne de la marque.

Semblable à n’importe quelle autre veste Levi’s, elle cachera néanmoins dans sa manche gauche des fils conducteurs et des capteurs rendant la matière tactile. Il sera possible de contrôler certaines applications sur son smartphone en touchant ou tapotant l’extrémité de la manche (où se situe le poignet donc). C’est à cet endroit que se situent le boîtier Bluetooth et la batterie externe.

Évidemment, la question de son entretien s’impose. Sur ce point, Google et Levi’s sont restés discrets, mais un petit tour sur la boutique en ligne nous en apprend un peu plus sur sa durée de vie : « La veste est conçue pour résister jusqu’à 10 lavages en machine, avec le module Jacquard ôté », au-delà, la veste risque donc de perdre sa connectivité. Le nettoyage à sec n’est pas non plus conseillé puisque les solvants pourraient altérer les circuits. En revanche, il est possible de la sécher en machine à basse température.

Mais tous les puristes vous le diront, notamment le PDG de Levi’s Chip Bergh, le denim n’a pas vocation à être lavé, à l’instar d’un cuir, il doit se « patiner » naturellement. Cela dit, vous n’êtes pas tenus de suivre ses conseils.

Vous vous en doutez, l’innovation a un prix, 350 dollars. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois votre veste Commuter déconnectée, il vous restera toujours une veste à porter !

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion