Une veste connectée Levi’s par Google

Quand le géant du denim rencontre un géant du web, ça ne pouvait donner qu’une collab’ au sommet. Développé conjointement deux ans durant dans le centre de recherche ATAP (pour Advanced Technology and Projects) de Google dédié aux projets expérimentaux, le projet Jacquard est aujourd’hui une réalité et débute sa commercialisation.

La veste connectée Commuter de Levi’s sera vendue dès ce samedi en exclusivité dans trois boutiques aux États-Unis, et ce, jusqu’au 2 octobre, avant d’être commercialisée sur la boutique en ligne de la marque.

Semblable à n’importe quelle autre veste Levi’s, elle cachera néanmoins dans sa manche gauche des fils conducteurs et des capteurs rendant la matière tactile. Il sera possible de contrôler certaines applications sur son smartphone en touchant ou tapotant l’extrémité de la manche (où se situe le poignet donc). C’est à cet endroit que se situent le boîtier Bluetooth et la batterie externe.

Évidemment, la question de son entretien s’impose. Sur ce point, Google et Levi’s sont restés discrets, mais un petit tour sur la boutique en ligne nous en apprend un peu plus sur sa durée de vie : « La veste est conçue pour résister jusqu’à 10 lavages en machine, avec le module Jacquard ôté », au-delà, la veste risque donc de perdre sa connectivité. Le nettoyage à sec n’est pas non plus conseillé puisque les solvants pourraient altérer les circuits. En revanche, il est possible de la sécher en machine à basse température.

Mais tous les puristes vous le diront, notamment le PDG de Levi’s Chip Bergh, le denim n’a pas vocation à être lavé, à l’instar d’un cuir, il doit se « patiner » naturellement. Cela dit, vous n’êtes pas tenus de suivre ses conseils.

Vous vous en doutez, l’innovation a un prix, 350 dollars. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois votre veste Commuter déconnectée, il vous restera toujours une veste à porter !

Commentaires

Derniers Articles

 

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

Les boîtes aux lettres du Père Noël installées à Paris

Nintendo et Kellogg’s dévoilent des céréales Super Mario

Lancement d’un nouveau lit « Mon voisin Totoro »

Le jeu Olive et Tom est maintenant disponible sur mobile

Nous sommes en 2017 et un nouveau jeu sur Game Boy vient de sortir

Vous ne savez pas où mettre votre sapin ? Ikea vous file un coup de main !

Notre TOP 5 des meilleurs collab’ de marques

La BBC signe la plus belle publicité animée de ce Noël 2017

Le magazine ELLE recrée cinq oeuvres d’art avec des vedettes brésiliennes

521e01f7eeaea40ba20d076232fc5c3011111111111111111111111