Une installation géante pour les 30 ans de la chute du Mur de Berlin

La commémoration de la chute du Mur de Berlin aura lieu ce samedi 9 novembre. Pour cette occasion, l’artiste américain basé à Los Angeles Patrick Shearn a fait installé une œuvre composée de 100.000 petites banderoles de toutes les couleurs sur lesquelles des résidents allemands ont écrit 30.000 messages de paix et d’amour.

30.000 messages de paix

Installée sur le boulevard du 17 juin (Strasse des 17. Juni) face de la porte de Brandebourg, ‘Visions In Motion’ se présente comme une vague multicolore qui flotte devant la porte de Brandebourg. Les 30 000 messages rédigés en allemand ou en anglais sur de petits morceaux de tissu, expriment ce les allemands d’aujourd’hui pensent du Rideau de Fer, qui s’est effondré le 9 novembre 1989, et quelles sont leurs idées pour l’avenir de l’Allemagne et du monde.

Pour son oeuvre gigantesque, Patrick Shearn a utilisé un tissu très léger utilisé pour les sacs de couchage ce qui donne une réaction au vent plus dynamique. Dans une vidéo qu bien de poster l’artiste, on peut voir les 2.000 m2 de tissus s’animer tel un cerf-volant gigantesque.

Samedi prochain, des milliers de visiteurs sont attendus à la porte de Brandebourg pour cette commémoration des 30 ans de la Chute du Mur de Berlin.

100.000 pièces de tissu

View this post on Instagram

We are so honored to be a part of this incredible event. Thank you Kulturprojekte Berlin for inviting us! ………………………… Repost: @seangallup A worker with the Los Angeles, California-based artist group Poetic Kinetics attaches a message written on a ribbon to an installation by artist Patrick Shearn that will be part of celebrations marking the 30th anniversary of the fall of the Berlin Wall on October 31, 2019 in Berlin, Germany. The installation contains thousands of colorful ribbons, many of them bearing messages by people on their thoughts regarding communism, that will hang over 17th of June Street near the Brandenburg Gate. November 9 will mark the 30th anniversary of the opening of the Berlin Wall that quickly led to the collapse of the communist East German government. Revolutions across other communist countries of the East Bloc soon followed. ……………………….. ………………………… “Visions in Motion” by Patrick Shearn of @PoeticKinetics, curated by @KulturProjekteberlin as part of @MauerFall30. #PatrickShearn #PoeticKinetics #SkynetArt #VisionsInMotion #kulturprojekteberlin #mauerfall30 #gettyimages #gettyimagesnews #berlin #berlinwall #30jahremauerfall #fujifilm #fujifilmxt3 #fujilove #poetickinetics

A post shared by Poetic Kinetics (@poetickinetics) on

Commentaires

Derniers Articles

 

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet

Ils recréent le tableau de Georges Seurat dans la vraie vie

Une impression 3D en quelques secondes, c’est maintenant possible

La Casa de Papel vous invite à braquer la Monnaie de Paris

Matrix 4 : premières images de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss

007 : le titre de Billie Eilish « No Time to die » se dévoile

Une œuvre de Banksy en vente pour aider l’Australie

Une IA créée un morceau façon Travis Scott

Montpellier : quand le street-artist EFIX détourne le mobilier urbain

Découvrez les Champs-Elysées en 2030

Grâce à la broderie, ces anciennes photos trouvent une seconde vie

Spotify lance un Spotify Kids

Un avion survole la cérémonie des Oscars pour demander une suite à « Alita : Battle Angel »

César 2020: Florence Foresti danse avec John Travolta

Wes Anderson dévoile le trailer de The French Dispatch

Airbus présente « Maveric », l’avion du futur qui consomme moins de carburant

« Hair Love » : le court-métrage animé récompensé par un Oscar

Bientôt une note environnementale sur nos vêtements

Par erreur, un père offre un dinosaure de 6 mètres à son enfant

Netflix dévoile le trailer de la saison 2 d’Altered Carbon

Wildlife Photographer: la photo gagnante de l’année est…

Redemption Song: un clip de Bob Marley composé de 2747 dessins

Un jeu Crash Bandicoot bientôt disponible sur Smartphone

Thaïlande: l’incroyable Temple du Dragon « Wat Samphran »