Une expérience interactive en hommage à Hitchcock et Louboutin

Les créatifs du studio français Just Because We Love It ont souhaité rendre hommage à deux grands créateurs avant-gardistes : le cinéaste Sir Alfred Hitchcock et le chausseur de luxe français Christian Louboutin. Ils sont tous deux réunis le temps d’un expérientiel – non-officiel – accessible sur The Hitchcock Obsession, un ambitieux projet qui a su passionner une team de créatifs pendant plus de 6 mois.

DANS L’UNIVERS D’HITCHCOCK

Just B propose de plonger au coeur de l’univers mythique d’Hitchcock en imaginant ses héroïnes chaussées d’escarpins Louboutin. Les semelles rouges, si chères au créateur français, revivent ainsi les scènes clés des plus grands films du cinéaste anglais.

Imaginons Janet Leigh (Psycho, 1960) s’approcher du terrifiant motel de Norman Bates, sous une pluie battante, ou encore Kim Novak (Vertigo, 1958) effeuiller une rose dans la baie de San Francisco, devant le majestueux Golden Gate Bridge, toutes deux réhaussées d’une magnifique paire de « Loubies ».

C’est aux commandes d’une caméra placée sur un rail de travelling imaginaire que l’expérience prend toute sa dimension. L’héroïne hitchcockienne se dresse de dos devant un décor culte. L’immersion est totale, accentuée par une ambiance sonore bercée par la musique du compositeur britannique Bernard Hermann.

the-hitchcock-obsession_psycho_2560x1600

LES SOULIERS CACHÉS

Comme un hommage aux nombreux cameos d’Hitchcock au sein de ses propres films, chaque décor dissimule une silhouette du maître, permettant de déverrouiller de mystérieux goodies. Outre les fonds d’écran qui sauront sublimer les bureaux les plus ternes, se cachent des versions collector et 100% virtuelles des plus célèbres souliers créés par Monsieur Louboutin. De la Corneille « Psycho » à la Daffodile « Vertigo », les modèles fétiches du créateur français sont réinventés en s’inspirant librement des univers hitchcockiens, comme une harmonieuse mutation entre les deux mondes.

VOTEZ POUR LE PROCHAIN UNIVERS

Psycho (« Psychose », 1960) et Vertigo (« Sueurs froides », 1958) sont les premiers terrains de jeu de l’expérience « The Hitchcock Obsession ». Just B ne souhaite pas rester en là ; il est dès maintenant possible de voter pour le prochain univers, via un simple Facebook Connect. Le choix sera hitchcockien : « Rear Window », « Birds », « North by northwest », « Dial M for murder » ou encore « The man who knew too much » … L’expérience ne fait que commencer … The Hitchcock Obsession

the-hitchcock-obsession_vertigo_1920x1080

the-hitchcock-obsession_psycho_1536x2048

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement