Un Sud-Coréen retrouvé mort crucifié après Pâques

Un chauffeur de taxi sud-coréen a été retrouvé mort crucifié dans une carrière abandonnée de la ville de Mungyeong. La police tente de déterminer si l’homme s’est lui-même crucifié ou s’il a été aidé.

Un chauffeur de taxi sud-coréen de 58 ans, connu pour des pratiques religieuses extrêmes, a été retrouvé mort crucifié dans une ville du centre du pays, a indiqué mercredi la police. M. Kim a été découvert dimanche sur une croix de bois, dans une carrière abandonnée de la ville de Mungyeong, les mains et les pieds cloués sur la croix. La police tente de déterminer si l’homme s’est lui-même crucifié ou s’il a été aidé et n’exclut pas l’éventualité d’un meurtre.

En sous-vêtements
et une couronne d’épines sur la tête

L’homme, qui ne portait que des sous-vêtements et une couronne d’épines, portait la trace d’un coup de couteau au côté droit et d’autres traces de coups de fouet, dans une apparente reconstitution de la crucifixion du Christ, a indiqué la police.

Un miroir était placé devant lui, lui permettant de se voir en croix. Un marteau, une perceuse et un couteau ont également été retrouvés sur place.
Sa crucifixion pourrait remonter aux fêtes de Pâques, entre le 22 et le 24 avril, a précisé la police. « Nous avons découvert sur place des documents manuscrits expliquant comment fabriquer une croix et comment procéder à une crucifixion », a indiqué un policier, qui n’a pas pu préciser si l’écriture était celle de la victime.

Les mains de l’homme
ont été percées à l’aide d’une perceuse

Une autopsie était en cours pour connaître les causes du décès. Selon la police, les mains de l’homme ont été percées à l’aide d’une perceuse et il se peut qu’il soit mort après avoir perdu trop de sang. Selon des voisins, M. Kim était fasciné par le christianisme. Un ancien prêtre, cité par l’agence Yonhap, a indiqué que l’homme avait des conceptions « religieuses fanatiques ».

Sur une population de 49 millions d’habitants, la Corée du Sud compte 10 millions de bouddhistes, 8,6 millions de protestants et 5,1 millions de catholiques, selon des chiffres officiels. ©LeMatin.ch

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement