Un Stallone de 1975 dans le nouveau clip de Gigamesh

Le film de 1975 « Les Seigneurs de la Route » sert de clip au nouveau clip de Gigamesh.

Le clip officiel de « Don’t Stop » de Gigamesh en featuring avec Jana Nyberg vient de sortir. Le morceau est issu de l’EP « All My Life » sorti le 28 Mai dernier.

Ce clip reprend des passages assez violents du film des années 70 Les Seigneurs de la Route (Death Race 2000) avec Stallone et David Carradine (Kill Bill). « Les Seigneurs de la Route » dépeint, dans un avenir proche, une société dans laquelle un événement sportif ultra-violent sert d’exutoire aux masses et facilite aux dirigeants la conduite du troupeau. »


Via : Konbini et Nanarland

Commentaires

Derniers Articles

 

Un show de lumière à la basilique de Notre-Dame

Le reboot de Charmed dévoile son trailer

France : le premier McDonald’s colorié par des enfants

Ces photos sublimes dévoilent la capitale secrète de Corée du Nord

La une marquante de National Géographic

Il invente des insectes au design Star Wars

Ce street artist ajoute des QR codes à ses créations pour financer son art

Un gobelet de « Gant de Thanos » chez Disneyland

Chewbacca existe maintenant en veste pour homme

20 photos de Mai 68 se fondent dans le présent

Une exposition pour les 50 ans des « Shadoks »

La série sur « Le Seigneur des Anneaux » devrait être centrée sur Aragorn

Truck Surf Hotel: Le camion qui vous emmène vers des destinations paradisiaques

TeamLab : une exposition immersive numérique à La Villette

Une série d’horreur en vu pour Guillermo del Toro

Tokyo : embarquez gratuitement à bord du Panda Bus

Il incruste Harrison Ford dans « Solo: A Star Wars Story »

Quand Nikos Aliagas photographie l’Equipe de France de football

Deadpool détourne le rayon DVD d’un supermarché

Devenir Doctor Strange avec deux ventilateurs 3D

Les « Treets » sont de retour

Ces milliers de bicyclettes donnent vie à des photos surprenantes

Bohemian Rhapsody, le biopic sur Queen, dévoile son trailer

NERF lance une arme jouet inspiré d’Han Solo