Un robot va en cours à la place d’un enfant atteint de leucémie

Dans une classe moscovite, un élève très particulier participe à une leçon: Stepan, un robot en plastique monté sur roues, est à l’école pour aider un petit garçon atteint de leucémie en suivant les cours à sa place.

Equipé d’une caméra web, d’un micro et d’enceintes, le robot Stepan retransmet en temps réel tout ce qui se passe dans la classe vers l’ordinateur à domicile du vrai Stepan, un enfant de 12 ans qui n’a pas le droit de quitter son domicile, son système immunitaire étant trop affaibli.

« Nous appelons aussi notre robot Stepan. Quand la leçon commence, il se met au travail comme un élève ordinaire et y participe de manière très active », raconte la responsable de la classe, Alla Guevak.

Un écran installé sur le devant de la machine permet en effet au vrai Stepan d’intervenir à tout moment pour demander une précision au professeur ou bien répondre à une question, explique-t-elle. Atteint de leucémie depuis deux ans, Stepan Soupine, un petit garçon aux grands yeux bleus et aux cheveux châtains, recevait auparavant la visite d’un professeur à domicile, mais depuis septembre, il suit également certains cours grâce au robot.

Il s’agit notamment des cours d’histoire, de géographie, d’anglais et de français. Les matières étudiées de manière plus approfondie dans l’enseignement secondaire, telles que le russe ou les mathématiques, nécessitent encore la venue d’un professeur chez lui, indique Mme Guevak.

Assis devant son ordinateur, le petit Stepan assure se sentir libre de ses mouvements et vraiment présent dans la classe car c’est lui qui dirige le robot.

« Je peux changer la vitesse du robot, aller lentement ou plus rapidement. Je peux faire bouger sa tête pour regarder à gauche ou à droite. Comme ça, j’ai l’impression d’être vraiment en classe », dit Stepan.

Le même sentiment est partagé par Mme Guevak. « Au début, c’était un peu étrange, mais nous nous sommes habitués. Pendant les pauses, entre les cours, Stepan communique de manière très active avec les autres élèves. Nous le traitons comme s’il était présent, ici, avec nous », confie-t-elle.

Pour sa mère, Nina Soupine, c’est surtout cette « présence » qui compte. « Les enfants en classe s’amusent, font des bêtises, communiquent. Là, Stepan peut participer. Cela lui manque: la vie normale d’un petit garçon », estime-t-elle.

Conçu en 2008 dans un institut de Moscou, le robot, dont le prix s’élève à 3.000 dollars, peut recevoir des ordres à distance via l’Internet de n’importe quel endroit dans le monde, raconte le coordinateur du projet, Viatcheslav Kravtsov. « On peut l’utiliser dans plusieurs domaines de la vie. D’abord, on envisage de le développer dans la sphère sociale, c’est-à-dire dans l’éducation, la santé et pour le travail à distance des handicapés », explique-t-il.

« Il y a beaucoup d’handicapés dans notre pays et ils ont besoin d’aide », ajoute M. Kravtsov.

L’école 166 de Moscou, où étudie Stepan Soupine, a reçu le petit robot à titre gracieux, dans le cadre d’un projet expérimental lancé par ses concepteurs.Mais quelle que soit sa reconnaissance envers le petit robot, Stepan, espère néanmoins se séparer un jour de lui et retourner à l’école comme tous les garçons de son âge.  ©LeMonde.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

The Dirt : le biopic sur Mötley Crüe dévoile son trailer

Le cycle de la vie dessiné dans time-lapse de 40 secondes

Star Wars : Le projet sur Obi-Wan sera finalement une série ?

Sine, la nouvelle adepte du cosplay low cost

Il transforme son camion en mini-librairie et parcourt l’Italie

Jump Force : une pub en trompe l’oeil dans le métro

Au Japon, des Samouraïs spécialistes de la propreté des rues

Le couturier Karl Lagerfeld est mort

Les maisons de nuit de Michael McCluskey

Quand le bento rencontre les films du Studio Ghibli

Netflix met fin à The Punisher et à Jessica Jones

Toutes les phobies dans un livre pop-up

Une expérience choc dans un restaurant de viande

Netflix annonce la deuxième saison de « Plan Coeur »

Cet illustrateur recrée les différentes époques de sa chambre de Gamer

Carnaval de Nice : un Trump géant en clown du film « Ça »

Amazon tease déjà sa série sur Le Seigneur des Anneaux

Leandro Erlich, le maître argentin de l’illusion

Hasbro lance une gamme NERF de Fortnite

Un fan de Freddie Mercury fait le show dans un tube de chute libre indoor

Un incroyable filet taillé dans le marbre

France : des trains OUIGO aux couleurs de Dragon Ball

Santa Clarita Diet : la saison 3 arrive en mars sur Netflix

Margot Robbie ne sera pas dans le prochain Suicide Squad