Un masque terrifiant pour femmes « trops bruyantes »

Ce masque de punition d’origine allemande était destiné aux femmes condamnées pour  «grossière, femme bruyante ».

Ce masque a été utilisé comme une punition pour les femmes considérées comme « passer trop de temps en commérages ou à se quereller« . Cette sanction était infligée par un magistrat local. Le masque développé en Grande-Bretagne dans les années 1500, fut utilisé dans d’autres pays européens, y compris l’Allemagne. Lorsque vous portez le masque, il était impossible de parler. Une cloche sur le dessus du crâne devait attirer l’attention pour accentuer l’humiliation du porteur. Il a été utilisé jusqu’au début des années 1800. source

Photo: science Museum London

Commentaires

Derniers Articles

 

Les animaux en fil de fer de Candice Bees

Avec sa calèche, il lance le « Uber Amish »

Les urinoirs qui font pousser des fleurs arrivent à Paris

Un tatouage animé de Rick et Morty

Un nouveau « Denver, le petit dinosaure » arrive sur M6

Une structure gonflable pour jouer à « Chass’Taupes »

Le pont de Trestle dans l’Iowa

Le Mexique décroche le titre de champion du monde de Cosplay

Harry Potter : il fabrique des cartes de Chocogrenouille en Lego

The Walking Dead: Negan devient un personnage de « Tekken 7 »

CoolingStyle, un climatiseur portable lancé sur kickstarter

Quand les mascottes publicitaires se prennent en photo

Lancement d’une nouvelle collection de boxers Saint Seya

ProForm : la salle de sport qui s’invite directement dans ton salon

Un salon de thé dissimulé derrière un distributeur automatique

Les cartes Magic prennent vie grâce à la réalité augmentée

Décès du mannequin « Zombie Boy » à l’âge de 32 ans

Une nouvelle collection de chaussures Toy Story

Elle remplace ses collègues de bureau par des personnages de la peinture classique

« Mission impossible : Fallout » projeté sur une falaise norvégienne

« Unzipped », la nouvelle installation surréaliste d’Alex Chinneck

Nicky Larson : un teaser pour le prochain film d’animation

« Alf » pourrait faire son retour dans une nouvelle série

Les plus belles portes de Paris