Un masque terrifiant pour femmes « trops bruyantes »

Ce masque de punition d’origine allemande était destiné aux femmes condamnées pour  «grossière, femme bruyante ».

Ce masque a été utilisé comme une punition pour les femmes considérées comme « passer trop de temps en commérages ou à se quereller« . Cette sanction était infligée par un magistrat local. Le masque développé en Grande-Bretagne dans les années 1500, fut utilisé dans d’autres pays européens, y compris l’Allemagne. Lorsque vous portez le masque, il était impossible de parler. Une cloche sur le dessus du crâne devait attirer l’attention pour accentuer l’humiliation du porteur. Il a été utilisé jusqu’au début des années 1800. source

Photo: science Museum London

Commentaires

Derniers Articles

 

30 Millions d’Amis détourne « We are the Champions” pour lutter contre l’abandon

Star Wars: un X-Wing taille réelle en LEGO exposé à Paris

Quand le robot de Boston Dynamics se rebelle

Pagachey : un site ultra local contre le gaspillage alimentaire

Ils transforment une Audi de 1984 en vrai Sauna

JOKER: le film avec Joaquin Phoenix sera interdit au moins de 17 ans

Bands FC: des groupes de musique deviennent des logos de foot

Le symbole de Star Trek découvert sur Mars

Quand les icônes de la pop culture passent au supermarché

Harry Potter : une nouvelle attraction vous place sur la moto volante d’Hagrid

Le chalet de Tony Stark dans Avengers est à louer sur Airbnb

Doctor Sleep : la suite de Shining dévoile sa bande-annonce

Chernobyl : le succès de la série dope le « dark tourism »

Nike dévoile une collection Stranger Things

Bokrijk : une surprenante piste cyclable à travers l’eau

Les gagnants du National Geographic Travel Photo Contest 2019

Londres : la première piscine au monde avec une vue à 360 degrés

La Reine des Neiges 2 dévoile un nouveau trailer

Le nouveau jeu Blair Witch sur Xbox se dévoile

Il lance une concept de cravate magnétique

IKEA installe 10 chambres sur les toits de Paris

Un billboard qui réagit à la pollution et réduit le prix d’une voiture électrique

Yota, le papa créatif qui transporte ses enfants dans son imaginaire

Netflix présente la série Jurassic World Camp Cretaceous