Un masque terrifiant pour femmes « trops bruyantes »

Ce masque de punition d’origine allemande était destiné aux femmes condamnées pour  «grossière, femme bruyante ».

Ce masque a été utilisé comme une punition pour les femmes considérées comme « passer trop de temps en commérages ou à se quereller« . Cette sanction était infligée par un magistrat local. Le masque développé en Grande-Bretagne dans les années 1500, fut utilisé dans d’autres pays européens, y compris l’Allemagne. Lorsque vous portez le masque, il était impossible de parler. Une cloche sur le dessus du crâne devait attirer l’attention pour accentuer l’humiliation du porteur. Il a été utilisé jusqu’au début des années 1800. source

Photo: science Museum London

Commentaires

Derniers Articles

 

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

Les boîtes aux lettres du Père Noël installées à Paris

Nintendo et Kellogg’s dévoilent des céréales Super Mario

Lancement d’un nouveau lit « Mon voisin Totoro »

Le jeu Olive et Tom est maintenant disponible sur mobile

Nous sommes en 2017 et un nouveau jeu sur Game Boy vient de sortir

Vous ne savez pas où mettre votre sapin ? Ikea vous file un coup de main !

Notre TOP 5 des meilleurs collab’ de marques

La BBC signe la plus belle publicité animée de ce Noël 2017

Le magazine ELLE recrée cinq oeuvres d’art avec des vedettes brésiliennes

Ce retraité de 77 ans peint de magnifiques tableaux… sur Excel !

Lucas, la petite araignée est de retour !

Game of Thrones : une série de cartes de vœux en pop-up

54403062e54ca6efd5a5716d95891a04mmmmm