Renault Belgique retire sa pub sexiste pour la nouvelle Twingo

Haha ! Qui a dit que les stéréotypes et la misogynie disparaissaient peu à peu dans le secteur automobile ? Ce matin, Libération nous présente cette campagne Belge pour la toute nouvelle Twingo de Renault. Un spot qui propose aux femmes, qui ne savent évidemment pas se garer (ces gourdes), des cartes gratuites avec des mots d’excuses à placer sur son pare-brise. J’imagine la tronche de la contractuelle en voyant la voiture garée sur un terre plein central.

Spot supprimé

Une publicité apparement très vite retirée du compte youtube de Renault Belgique. Plus de trace non plus des cartes proposées dans le spot. Bizarre de valider ce genre de film et de ne pas assumer son positionnement. Le problème de ce spot c’est surtout sa phrase d’intro « Nous les femmes… ». Un spot qui suivrait UNE maladroite passerait mieux. Le fait d’englober toute la gent féminine attire forcément les vives critiques même si c’est du second degrés.

twingo-belgique-femmes02

angry-gif

Derniers articles dans Advertising & Branding

  • BURGER KING lance le premier dentifrice fraîcheur WHOPPER

    Parce que tous les fans aimeraient garder plus longtemps en bouche le goût unique de la viande grillée à la flamme du WHOPPER®, BURGER KING® lance WHOPPER TOOTHPASTE®, le premier dentifrice aux extraits renforcés de WHOPPER®.

  • Toyota crée un panneau publicitaire capable de réduire la pollution de l’air

    Pour promouvoir son nouveau véhicule, le Toyota Mirai, la marque japonaise va installer en mai prochain à Los Angeles et à San Francisco des panneaux publicitaires d’un genre nouveau. Grâce à l’utilisation d’un vinyle titane revêtu de dioxyde, les 37 panneaux publicitaires seront capables d’ « annuler la pollution » de 5 385 véhicules par […]

  • Muji invente la poche spéciale smartphone

    Dans les années 1800, Levi’s lançait son emblématique jean à cinq poches, dont une minuscule à l’avant qui permettait aux cowboys de ranger leur montre à gousset. Aujourd’hui, l’indémodable pantalon se réinvente pour s’adapter à nos usages. Trop mal assis quand on a son smartphone dans la poche ? Marre de déformer son jean à […]

  • L’application Happn détourne les noms des rues de Paris

    De la rue Papillon (dans le ventre) à la rue de la Perle (rare) en passant par la rue Beauregard (qui tue), l’application de rencontre Happn s’est amusée à rebaptiser les noms des rues de Paris, la Capitale de l’amour pour beaucoup. Une amusante campagne de street marketing imaginée par l’agence Josiane. Par Margaux Couturier.  

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Catégories