Des trottinettes électriques piratées se mettent à dire des obscénités

Le premier avril est bien loin et pourtant, un hacker australien a décidé de jouer des tours aux utilisateurs de trottinettes Lime.

En Australie, des utilisateurs des trottinettes Lime ont eu une petite surprise en s’approchant des engins en libre service. « Si tu comptes chevaucher mon c**, tire-moi les cheveux ok ? « . Des vidéos des ces trottinettes aux phrases obscènes (en anglais) ont été postées sur les réseaux sociaux cette semaine.

Si les les trottinettes de l’entreprise Lime possède effectivement un petit haut-parleur pour diffuser une sonnerie, elles sont normalement muettes. Dans ces vidéos, les trottinettes se mettent à parler et déversent des phrases plus ou moins compréhensibles à ne pas faire écouter aux plus jeunes. Repérée par le site américain Gizmodo, une vidéo filmée à Brisbane a fait le tour du monde. Lime, l’opérateur concerné, a indiqué être au courant de ces agissements mais n’a pas précisé si le problème avait été résolu. “Nous sommes conscients que les fichiers audio de huit trottinettes Lime à Brisbane ont été modifiés par des pirates, enregistrant des discours inappropriés et offensants sur le fichier existant”, a déclaré au Brisbane Times Nelson Savanh, responsable des affaires publiques chez Lime. “Ce n’est ni drôle, ni intelligent”, a-t-il ajouté.

Phrases obscènes

Dans une séquence, on entend distinctement une voix se déclencher au moment où l’utilisateur emprunte la trottinette. Si l’utilisateur semble s’en amuser, il ne tarde pas à comprendre que quelqu’un contrôle à distance sa trottinette. Dans une autre vidéo postée par la chaine de TV locale 7NEWS Brisbane, c’est une demie douzaine de trottinettes qui se mettent à parler toutes en même temps comme des Gremlins ! Alors véritable hacker ? Blague douteuse d’un ancien employé ?

On aurait préféré un hack basé sur l’humour en mode “Si tu roules sur le trottoir, je te jure que je balance la chanson Le petit bonhomme en mousse à fond” ou encore “J’espère que tu ne vas pas me faire subir un Fast & Furious avec tes potes l’ami !”. Affaire à suivre…

Un hack « decevant »

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement