Thomas Subtil photographie la drôle de vie des animaux du Kenya

Avec sa série « Hakuna Matata », le jeune photographe Thomas Subtil rapporte de son voyage au Kenya des images drôles et insolites.

Après des études de cinéma entre 2001 et 2004 qui l’ont formé au métier de chef monteur et une carrière audiovisuelle aussi riche que variée. C’est en 2007 à l’âge de 26 ans que Thomas Subtil débute son travail sur la photo. Tout d’abord dans la photo de reportage, son affection se tourne vite vers le studio. Commence alors une série de shooting mode et publicitaire mais surtout un travail de recherche personnel qui se développera pleinement pendant l’été 2009 lors d’une traversée des USA en bus.

Thomas-Subtil-01

Ces nombreux paysages qui s’offrent à lui se mélangeront ensuite aux photos de studio pour devenir la série « dreamlike » exposée en galerie dès 2010. S’enchaîneront les expositions, parutions et récompenses. (Bible de la Figuration contemporaine, mois off de la photo, 2ndjeune talent des photographies de l’année, salon d’art contemporain abordable art fair de Bruxelles et Amsterdam, etc….)

Il reprendra aussi en 2011/2012, un cursus de formation continue à l’école des gobelins à Paris pour parfaire sa technique et son regard photographique.

Thomas-Subtil-04

Dans la continuité de cette recherche artistique « I believe I can Fly », premier travail sur les animaux sera récompensé par le prix de la création numérique 2012 du concours international des photographies de l’année.

Thomas-Subtil-06

Thomas-Subtil-05

Thomas-Subtil-03

Thomas-Subtil-02

Sa démarche

L’univers photographique de Thomas Subtil met en scène d’intemporelles  fictions s’appropriant la sémiologie urbaine de ses nombreux carnets de voyages. Son travail s’inscrit dans une nouvelle photographie contemporaine émergente, où le travail sur l’esthétique d’une image simple et poétique prend le pas sur une « réalité photographique ». C’est une photographie décomplexée qui évolue en permanence grâce aux nouvelles techniques numérique. Sa sensibilité fine et poétique rythme la narration et laisse percevoir une  écriture onirique  sans cesse renouvelée. Celle où les éléphants sont funambules, les zèbres pèsent 20 grammes et les girafes ont un long cou uniquement pour pouvoir mieux sécher le Linge.

C’est une approche poétique et insolite de la réalité qu’il nous présente, intrigante, festive et joyeuse. Il est un architecte du songe.

 

Retrouvez ses clichés disponibles à la vente à la Galerie Photo-Originale à Paris. thomassubtil.com

Thomas-Subtil-07

 

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Mojipic : un système qui affiche vos dessins à l’arrière de votre voiture

Des logos célèbres deviennent des films Disney

Apple dévoile les gagnants des iPhone Photography Awards 2019

Un amateur de GPS drawing rend hommage à Frida Kahlo

Mark Hamill partage une vidéo de son audition avec Harrison Ford (1977)

Un toboggan aquatique équipé de casques de réalité virtuelle

Décès de Rutger Hauer, l’acteur de «Blade Runner»

Ce fan du premier Roi Lion revisite le film de 2019

Les animaux surréalistes de Ronald Ong

Uma Thurman et Quentin Tarantino discutent d’un Kill Bill 3

Stranger Things: une bouée Demogorgon grandeur nature

Premier trailer pour la série The Witcher

Bourges : du video mapping révèle les secrets historiques de la ville

Il transforme un container en Polaroid géant fonctionnel

Norvège : un concept d’hôtel vertigineux accroché à une falaise

Harley Quinn : la nouvelle série animé dévoile son trailer

Paris : une course Mario Kart grandeur nature en septembre

Cette application plonge votre portrait dans l’histoire de l’art

Le Havre : un voyage immersif dans l’œuvre de Van Gogh

Sony : une exposition célèbre les 40 ans du WALKMAN®

Top Gun 2 dévoile sa bande-annonce

Ça Chapitre 2 dévoile une nouvelle bande-annonce

La mairie de Royan installe des affiches qui demandent aux hommes de se rhabiller

Quand Stranger Things rencontre la série Magnum