Thomas Subtil photographie la drôle de vie des animaux du Kenya

Avec sa série « Hakuna Matata », le jeune photographe Thomas Subtil rapporte de son voyage au Kenya des images drôles et insolites.

Après des études de cinéma entre 2001 et 2004 qui l’ont formé au métier de chef monteur et une carrière audiovisuelle aussi riche que variée. C’est en 2007 à l’âge de 26 ans que Thomas Subtil débute son travail sur la photo. Tout d’abord dans la photo de reportage, son affection se tourne vite vers le studio. Commence alors une série de shooting mode et publicitaire mais surtout un travail de recherche personnel qui se développera pleinement pendant l’été 2009 lors d’une traversée des USA en bus.

Thomas-Subtil-01

Ces nombreux paysages qui s’offrent à lui se mélangeront ensuite aux photos de studio pour devenir la série « dreamlike » exposée en galerie dès 2010. S’enchaîneront les expositions, parutions et récompenses. (Bible de la Figuration contemporaine, mois off de la photo, 2ndjeune talent des photographies de l’année, salon d’art contemporain abordable art fair de Bruxelles et Amsterdam, etc….)

Il reprendra aussi en 2011/2012, un cursus de formation continue à l’école des gobelins à Paris pour parfaire sa technique et son regard photographique.

Thomas-Subtil-04

Dans la continuité de cette recherche artistique « I believe I can Fly », premier travail sur les animaux sera récompensé par le prix de la création numérique 2012 du concours international des photographies de l’année.

Thomas-Subtil-06

Thomas-Subtil-05

Thomas-Subtil-03

Thomas-Subtil-02

Sa démarche

L’univers photographique de Thomas Subtil met en scène d’intemporelles  fictions s’appropriant la sémiologie urbaine de ses nombreux carnets de voyages. Son travail s’inscrit dans une nouvelle photographie contemporaine émergente, où le travail sur l’esthétique d’une image simple et poétique prend le pas sur une « réalité photographique ». C’est une photographie décomplexée qui évolue en permanence grâce aux nouvelles techniques numérique. Sa sensibilité fine et poétique rythme la narration et laisse percevoir une  écriture onirique  sans cesse renouvelée. Celle où les éléphants sont funambules, les zèbres pèsent 20 grammes et les girafes ont un long cou uniquement pour pouvoir mieux sécher le Linge.

C’est une approche poétique et insolite de la réalité qu’il nous présente, intrigante, festive et joyeuse. Il est un architecte du songe.

 

Retrouvez ses clichés disponibles à la vente à la Galerie Photo-Originale à Paris. thomassubtil.com

Thomas-Subtil-07

 

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Vous prendrez bien un café en 3D ?

Tout quitter pour voyager avec son chat dans un camping-car

Le Robert lance « 60 dessins pour ne plus faire de fautes »

La série animée des Monchhichi débarque sur TF1

Halloween : des hologrammes térrifiants pour la maison

Des milliers de livres publiés avant 1942 en accès libre

Cyclistes, cette écharpe airbag est faite pour vous !

Cette artiste réalise d’incroyables perruques en papier

1875, les premières photos d’Halloween

Une maison Wes Anderson est maintenant disponible sur Airbnb

Ce chauffeur de taxi new-yorkais a pris ses clients en photo pendant 30 ans

Lancement d’une tente flottante pour camper sur l’eau

Un burger bleu pour dire adieu à Colette

Les Nouveaux Mutants : premier trailer pour le spin-off de la saga X-Men

Porg, la nouvelle coqueluche du prochain Star Wars

Une couverture « Nageoire de Sirène » pour buller dans le canapé

Un trailer de Stranger Things spécial Vendredi 13

Quand Daisy Ridley rappe sur du Eminem et parle Wookie

Les 5 inventions cool à tester en 2018 !

Fast food: un menu Dragon Ball au Japon

LEGO : un tutoriel pour créer son costume géant en carton

Il réalise une gigantesque pâtisserie du Mur de Game of Thrones

Ce photographe de 21 ans s’incruste dans ses photos d’enfance

Top des publicités sexistes 2017

b30d1cf4c908dd5baf76c386e075d3a2111111111111111111