Thomas Subtil photographie la drôle de vie des animaux du Kenya

Avec sa série « Hakuna Matata », le jeune photographe Thomas Subtil rapporte de son voyage au Kenya des images drôles et insolites.

Après des études de cinéma entre 2001 et 2004 qui l’ont formé au métier de chef monteur et une carrière audiovisuelle aussi riche que variée. C’est en 2007 à l’âge de 26 ans que Thomas Subtil débute son travail sur la photo. Tout d’abord dans la photo de reportage, son affection se tourne vite vers le studio. Commence alors une série de shooting mode et publicitaire mais surtout un travail de recherche personnel qui se développera pleinement pendant l’été 2009 lors d’une traversée des USA en bus.

Thomas-Subtil-01

Ces nombreux paysages qui s’offrent à lui se mélangeront ensuite aux photos de studio pour devenir la série « dreamlike » exposée en galerie dès 2010. S’enchaîneront les expositions, parutions et récompenses. (Bible de la Figuration contemporaine, mois off de la photo, 2ndjeune talent des photographies de l’année, salon d’art contemporain abordable art fair de Bruxelles et Amsterdam, etc….)

Il reprendra aussi en 2011/2012, un cursus de formation continue à l’école des gobelins à Paris pour parfaire sa technique et son regard photographique.

Thomas-Subtil-04

Dans la continuité de cette recherche artistique « I believe I can Fly », premier travail sur les animaux sera récompensé par le prix de la création numérique 2012 du concours international des photographies de l’année.

Thomas-Subtil-06

Thomas-Subtil-05

Thomas-Subtil-03

Thomas-Subtil-02

Sa démarche

L’univers photographique de Thomas Subtil met en scène d’intemporelles  fictions s’appropriant la sémiologie urbaine de ses nombreux carnets de voyages. Son travail s’inscrit dans une nouvelle photographie contemporaine émergente, où le travail sur l’esthétique d’une image simple et poétique prend le pas sur une « réalité photographique ». C’est une photographie décomplexée qui évolue en permanence grâce aux nouvelles techniques numérique. Sa sensibilité fine et poétique rythme la narration et laisse percevoir une  écriture onirique  sans cesse renouvelée. Celle où les éléphants sont funambules, les zèbres pèsent 20 grammes et les girafes ont un long cou uniquement pour pouvoir mieux sécher le Linge.

C’est une approche poétique et insolite de la réalité qu’il nous présente, intrigante, festive et joyeuse. Il est un architecte du songe.

 

Retrouvez ses clichés disponibles à la vente à la Galerie Photo-Originale à Paris. thomassubtil.com

Thomas-Subtil-07

 

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre

Richard Madden de Game of Thrones pressenti pour incarner James Bond

Le robots en origami de Dani Alba

La chorégraphie Harry Potter de ces lycéens devient virale

Il réalise des clichés d’Hawaï façon « Inception »

Umbro présente sa première chaussure de football sans lacets

Halloween : un déguisement pour bébé « The Office » ?

Thomas Ngijol en « Black Snake » débarque cet hiver

Dans de ce restaurant, l’addition varie en fonction de vos followers Instagram

L’exposition Sergio Leone ouvre à Paris

Aladdin : un premier teaser pour le remake de Guy Ritchie

Deux Toulousains lancent une bière au cassoulet

Des espèces en voie d’illuminations au Jardin des Plantes

Paris : quand Mark Hamill découvre un street-art de Carrie Fisher rue Princesse

Stephen King : le remake de « Simetierre » dévoile son trailer

Pamela Anderson se met en cage pour la cause animale

Cet hôtel propose 32 chambres-capsules dignes d’un vaisseau spatial

Une incroyable tortue de mer en body-painting

Tom et Jerry : ce fan japonais sculpte tous les traumatismes de Tom

Rennes : il installe son salon dans le métro pour regarder Netflix