Thomas Subtil photographie la drôle de vie des animaux du Kenya

Avec sa série « Hakuna Matata », le jeune photographe Thomas Subtil rapporte de son voyage au Kenya des images drôles et insolites.

Après des études de cinéma entre 2001 et 2004 qui l’ont formé au métier de chef monteur et une carrière audiovisuelle aussi riche que variée. C’est en 2007 à l’âge de 26 ans que Thomas Subtil débute son travail sur la photo. Tout d’abord dans la photo de reportage, son affection se tourne vite vers le studio. Commence alors une série de shooting mode et publicitaire mais surtout un travail de recherche personnel qui se développera pleinement pendant l’été 2009 lors d’une traversée des USA en bus.

Thomas-Subtil-01

Ces nombreux paysages qui s’offrent à lui se mélangeront ensuite aux photos de studio pour devenir la série « dreamlike » exposée en galerie dès 2010. S’enchaîneront les expositions, parutions et récompenses. (Bible de la Figuration contemporaine, mois off de la photo, 2ndjeune talent des photographies de l’année, salon d’art contemporain abordable art fair de Bruxelles et Amsterdam, etc….)

Il reprendra aussi en 2011/2012, un cursus de formation continue à l’école des gobelins à Paris pour parfaire sa technique et son regard photographique.

Thomas-Subtil-04

Dans la continuité de cette recherche artistique « I believe I can Fly », premier travail sur les animaux sera récompensé par le prix de la création numérique 2012 du concours international des photographies de l’année.

Thomas-Subtil-06

Thomas-Subtil-05

Thomas-Subtil-03

Thomas-Subtil-02

Sa démarche

L’univers photographique de Thomas Subtil met en scène d’intemporelles  fictions s’appropriant la sémiologie urbaine de ses nombreux carnets de voyages. Son travail s’inscrit dans une nouvelle photographie contemporaine émergente, où le travail sur l’esthétique d’une image simple et poétique prend le pas sur une « réalité photographique ». C’est une photographie décomplexée qui évolue en permanence grâce aux nouvelles techniques numérique. Sa sensibilité fine et poétique rythme la narration et laisse percevoir une  écriture onirique  sans cesse renouvelée. Celle où les éléphants sont funambules, les zèbres pèsent 20 grammes et les girafes ont un long cou uniquement pour pouvoir mieux sécher le Linge.

C’est une approche poétique et insolite de la réalité qu’il nous présente, intrigante, festive et joyeuse. Il est un architecte du songe.

 

Retrouvez ses clichés disponibles à la vente à la Galerie Photo-Originale à Paris. thomassubtil.com

Thomas-Subtil-07

 

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement