The Walkin Rover, le premier robot lunaire anglais à quatre pattes

La start-up SpaceBit vient de dévoiler son premier robot lunaire : The Walkin Rover. C’est un petit robot de seulement 1,3 kg, qui se déplace à quatre pattes ! La conquête de la Lune et de l’espace a été une véritable course contre la montre dans les années 1950, entre les Etats-Unis et l’URSS. Bataille remportée par l’Union soviétique grâce au célèbre Spoutnik, le premier satellite a être mis en orbite autour de la Terre.

La conquête de la Lune redémarre

Aujourd’hui les Anglais rejoignent la partie avec leur rover à l’allure d’insecte, qui sera propulsé à la surface de la Lune par le vaisseau spatial Peregrine, l’atterrisseur de la société américaine Astrobotic. Le lancement sera effectué via une fusée Vulcan, fabriquée par l’United Launch Alliance (ULA). Le but de la mission est d’effectuer des recherches afin d’y établir une colonie humaine, objectif soutenu par la Nasa qui prévoit de renvoyer des hommes sur la Lune d’ici 2024.

Au cours de la première mission, le petit robot au design futuriste se déplacera à 10 mètres de Peregrine et enverra des vidéos Full HD ainsi que des données 3D LIDAR à partir de ses capteurs embarqués, composés de deux petits panneaux solaires.

« Ça va être un sacré spectacle [ … ] parce qu’on aura plusieurs petits rovers qui vont rouler et marcher et ramper et qui prendront beaucoup de photos et de données ! » a déclaré le PDG d’Astrobotic. L’alunissage est prévu pour 2021 et pourrait être historique.

View this post on Instagram

If all goes to plan (and that's a BIG if) this little thing will be the first UK lunar rover. The 10cm x 10cm @spacebit_ rover has legs that are designed to explore volcanic caves and it'll be part of a much larger Astrobotic Peregrine lander. Only three countries have ever successfully landed anything on the moon: Russia, the US and China. And only a few months ago the Beresheet lander crashed into the moon at about 300mph. That was done on a very minimal budget of about $100 million. Astrobotic was awarded $79.5 million in May to carry up to 14 NASA instruments to the moon as well as 14 payloads from other partners, including private companies and eight other nations. #spacebit #astrobotic @nasa @astrobotictechnology #lunarlander #moonrover

A post shared by Conrad Quilty-Harper (@conradqh) on

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement