La couverture du « New Yorker » tacle l’Apple Maps

NEW YORK – Le système cartographique proposé avec la mise à jour iOS6 de l’iPhone connaît quelques bugs. A tel point que The New Yorker a sauté sur ce buzz pour se moquer de la marque à la pomme.
Les lecteurs du New Yorker du 1er octobre ont ainsi pu découvrir en « Une » une carte fantaisiste et irréaliste mêlant différents lieux du monde.

Cette couverture, s’inspire d’une carte de Saul Steinberg publiée par The New Yorker en 1976 (photo ci-dessous). Le dessinateur s’y moquait de l’esprit new-yorkais selon lequel l’Hudson River marquait la frontière du monde civilisé.

Via : DirectMatin et Mad Magazine

Commentaires

Derniers Articles

 

Le compte Instagram des animations hypnotiques

the ring réalité augmentée

La scène la plus célèbre de The Ring en réalité augmentée

Du snowboard humain à PyeongChang 2018

Razor lance une nouvelle paire de roulettes électriques

Des sculptures avec la peau du Babybel

Super Smash Bros devrait bientôt sortir sur Switch !

Une version soft d’Assassin’s Creed pour enseigner l’histoire à l’école

mulet jcvd

Le festival du mulet débarque en Australie

FRIENDS : un Central Perk à Singapour

cinquième élément

Le Cinquième Élément version anime

Hasbro lance un bébé Chewbacca super mignon

Le compte Instagram des plus belles pâtisseries de Paris

JO Paul Fentz

Game of Thrones s’incruste même aux JO de Pyeongchang

Street Fighter: une porte « Hadoken » en Suède

Pour voir Black Panther, deux ados tentent le coup de l’imperméable

lego poudlard

Le grand hall de Poudlard en Lego c’est pour bientôt

Des poupées vaudou pour PSG-OM

Londres : un pop-up hôtel flashy aux couleurs de Converse !

Les chaussons « Retour vers le futur » sont là

glaces toblerone

Toblerone existe aussi sous forme de glaces !

skis painting graffitis

Skis, peinture et graffitis sur la neige

Une histoire d’amour en sculpture dynamique

Amérique du Sud : des bibliothèques gratuites dans le métro

aston martin james bond

L’Aston Martin de James Bond en vente pour la bonne cause