The Irishman : Martin Scorsese évoque le de-aging qui rajeunit les acteurs

L’actualité du moment au cinéma, ce n’est pas seulement La Reine des neiges 2 mais aussi The Irishman. Le nouveau film de Martin Scorsese disponible dès aujourd’hui sur la plateforme de streaming Netflix. Ce dernier est très médiatisé en raison de la technologie utilisée, la VFX ou de-aging qui permet entre autres à un acteur de rajeunir.

Une technologie qui enlève le réalisme du film ?

Pourquoi l’utilisation de cette technologie ? Tout simplement parce que « The Irishman » s’étend sur plusieurs décennies. Le long-métrage retrace l’histoire du tueur à gages Frank Sheeran. L’histoire part de son service pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu’à son époque mafieuse avec le parrain Jimmy Hoffa. Sachant que Robert de Niro et Al Pacino ont 76 et 79 ans, il fallait trouver un moyen de les rajeunir, ce que la technologie VFX permet.

Le risque de cette technologie est d’avoir une image peu réaliste qui rend l’image proche de celle d’un jeu vidéo. Étant donné qu’une grande partie du film se déroule dans le passé, la VFX aurait pu être une source de distraction qui empêcherait de se concentrer sur la narration. Les exemples précédents sont toutefois plutôt bons, comme le montre Samuel L.Jackson dans « Captain Marvel ».

Robert De Niro et le « de-aging »

Martin Scorsese le réalisateur de « The Irishman » s’est exprimé au sujet de cette technologie. « Cette image générée par ordinateur a été conçue par Pablo Helman en collaboration avec Rodrigo Prieto. Ainsi, ce sont eux qui ont trouvé les solutions, notamment au niveau de l’éclairage. On se demandait des fois : pourquoi est-ce que la lumière est projetée dans ce sens ? Et ils nous répondaient : Parce que le marqueur sur le visage doit frapper un certain endroit pour que la technologie fonctionne ».

Le réalisateur rassure toutefois son public, cette donnée n’a pas interféré avec le tournage. « Je n’ai pas trouvé que leur travail avec les aspects techniques de l’éclairage interférait d’une façon ou d’une autre avec ce que je faisais ou ce que les acteurs faisaient. Je pense que l’un des principaux changements que j’ai remarqués sur le plateau, c’est les caméras.  Je tourne habituellement avec deux caméras. Là ils y en avaient neuf ! » »

Si vous voulez vous faire votre propre idée, « The Irishman » est actuellement disponible sur Netflix.

Commentaires

Derniers Articles

 

Toy Rescue: cette start-up vous permet de réparer vos jouets cassés

Vous pouvez passer la nuit dans des Igloos en verre en regardant les aurores boréales

Louis Vuitton dévoile sa collection League of Legends

Ce cycliste pédale 9 heures pour créer un renne avec son GPS

Les jeux vidéo les plus attendus en 2020

Vous pouvez acheter une réplique de votre maison en LEGO

Banksy alerte sur la situation des sans-abri

Découvrez le making of de la pub d’E.T., approuvée par Steven Spielberg

« S.O.S Fantômes : l’Héritage » dévoile sa bande-annonce

Un nouveau BioShock officiellement annoncé

Une grand-mère de 93 ans et son petit-fils s’essayent aux déguisements les plus loufoques !

Le réalisateur de John Wick tourne un court-métrage avec un iPhone 11 !

WWF détourne des classiques de la peinture pour alerter sur l’urgence climatique

Wonder Woman 1984 dévoile sa bande-annonce !

Une banane à 120 000 $ mangée au nom de l’art : la toile s’enflamme

Marseille : Le premier LEGO Store vient d’ouvrir !

Noël : sélection des pochettes d’albums les plus gênantes

Air New Zealand teste des tasses à café comestibles

Rise of the Resistance : l’incroyable nouvelle attraction Star Wars

Une piscine à balles géantes en plein Paris !

« C’est pas sorcier » de retour avec un nouveau casting

Ce cinéphile a reproduit un videoclub des années 90 dans son sous-sol

Google révèle les GIF favoris d’Internet en 2019

Dior x Jordan : premières photos de la « Air Dior »