The Bold Type : féministe ou niaise ?

Sortie cet été, The Bold Type serait la série la plus progressiste du moment. Pourtant, elle ne fait pas l’unanimité, certains la jugeant trop superficielle. Alors, pour ou contre The Bold Type ?

CONTRE :

 Un synopsis qui manque de profondeur

L’histoire : trois meilleures copines qui bossent ensemble au sein d’un magazine féminin et ont pour objectif d’atteindre leurs rêves. Une trame cliché, largement inspirée du Diable s’habille en Prada ou de Sex and The City qui sent bon le déjà-vu…

Un univers girly caricatural

Un défilé de filles sur-lookées, une panoplie de cheveux lissés ou curlés, des cosmo’ et des mojitos sur fond de paillettes et de licornes bonbons, rien de bien progressiste dans tout ça.

Une histoire qui sent bon la guimauve

Côté scénario aussi, c’est un peu « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » : À peine promue rédactrice, voilà que l’une des héroïnes est déjà une star dans le milieu et croule sous les propositions d’emplois. Bien loin de la réalité du marché

 Une boss digne de marraine la bonne fée

Il en va de même pour le personnage de Jacqueline, la rédactrice en chef, qui contre toutes attentes, joue les mamans de substitution et confie ses secrets les plus intimes à ses employées. À quand les petites après-midis confidences avec notre boss, lovés dans un canapé ?

POUR :

Des sujets de fond qui parlent aux femmes

Homosexualité féminine, religion, dépistage et même violences sexuelles, The Bold Type abordent des sujets graves et d’actualité sans aucun tabou. La parole est libérée, décomplexée et ça, ça fait du bien !

Des héroïnes accessibles et attachantes

Oui, elles bossent dans un magazine de mode à Manhattan. Et pourtant, Jane, Sutton et Kat pourraient être vous ou moi. On est bien loin de l’univers surfait d’une Carrie Bradshaw qui dépense toutes les semaines un smic pour une paire de Manolo Blahnik ou de Jimmy Choo.

Une vision optimiste qui met du baume au cœur

Pas si édulcorée que ça, la série permet aux femmes de s’identifier au personnage qui leur ressemble le plus. Fortes et déterminées, les femmes de The Bold Type nous donnent envie de soulever des montages !

Un format court, une petite pause légère

Plus besoin de bloquer un créneau d’une heure et demi pour regarder un épisode. Grâce à un format de 45 min, The Bold Type donne juste le temps qu’il faut pour prendre une petite pause et mieux repartir. Un vrai shot de self-confidence !

Pour ou contre, il ne vous reste plus qu’à vous faire votre propre idée !

Commentaires

Derniers Articles

 

L’artiste « Butcher Billy » en dédicace à Paris

Dix pour cent : la saison 3 dévoile sa bande-annonce

Deadpool 2 débarque en Blu-ray !

Stator : la trottinette électrique façon Batmobile

Une photo gigantesque signée « JR » dans la Gare Saint-Lazare

Le Banksy auto-détruit devient un costume d’Halloween

Les murs peints de Bruxelles

The Big Lebowski : le casting réuni pour les 20 ans du film

Atari lance une console de poche

Une photographe animalière capture la scène culte du « Roi Lion »

Les effets « Parallax 3D » de Jarom Vogel

Des sièges géants installés dans le métro pour « Yéti & Compagnie »

La saison 4 de « Narcos » dévoile son trailer

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho