L’histoire du dessin animé japonais s’expose à Paris

Pour la première fois en Europe, une collection privée d’exception vous ouvre ses portes et vous permet de voyager dans le média de référence de la seconde moitié du vingtième siècle : la télévision. Durant cette période, l’art animé japonais est mondialement diffusé et accessible à tous et à toutes, dans plus de 80 pays, avec plus de 150 millions d’enfants téléspectateurs. De 1963 à 2003, du premier dessin animé hebdomadaire au dernier dessin animé fait par la main de l’homme avant d’être supplanté par l’informatique. Dessin, peintures, illustrations, bobines de films, toutes les étapes manuelles de fabrication d’un dessin animé traditionnel donnent alors vie aux plus mémorables aventures.

Du 28 mai au 27 juin 2015

theartofanime-01

theartofanime-02

Les Chevaliers du Zodiaque, Goldorak, Candy, Albator…

Astro, Goldorak, Candy, Albator, Cobra, Tom Sawyer, Nicky Larson, Les Chevaliers du Zodiaque, Dragon Ball Z… et tant d’autres rêves et souvenirs, transmis au gré des rediffusions à de nouvelles générations d’enfants. Depuis 2012, l’exposition culturelle THE ART OF ANIME oeuvre au travers d’expositions et de conférences à la reconnaissance de l’animation japonaise comme véritable patrimoine. THE ART OF ANIME s’appuie sur une collection plus de 100 documents et objets triés sur le volet dans 40 années de culture contemporaine que nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir sur près de 600m².

theartofanime-04

theartofanime-00

theartofanime-010b

theartofanime-05B

theartofanime-05BB

theartofanime-06

theartofanime-06B

theartofanime-015

theartofanime-0145

theartofanime-019

theartofanime-08

theartofanime-010

theartofanime-Remi-Sans-Famille

theartofanime-Remi-Sans-Famille02

theartofanime-SailorMoon

theartofanime-0148 theartofanime-KEN

theartofanime-014

THE ART OF ANIME
Du 28 mai au 27 juin 2015. GRATUIT & TOUT PUBLIC.
Ouverture au public du mardi au samedi de 13h à 18h. Métro Liberté.
facebook.com/theartofanime

Derniers articles dans Art Design

  • Cette librairie bordelaise s’amuse au « Book Face »

    La librairie bordelaise Mollat, la première librairie indépendante de France, met en scène les couvertures de livres. À l’image de la mode du célèbre Sleeveface lancée il y a une dizaine d’années, le Book Face est un principe de photomontage ultra-simple bien loin de la pratique de Photoshop. Librairie Mollat. 15 rue Vital-Carles. 33 080 Bordeaux Cedex. Via Librairie Mollat    

  • Quand des ingénieurs de Harvard s’inspirent de l’origami

    Dans le cadre d’une étude sur les métamatériaux reconfigurables, des chercheurs de la Harvard John A. Paulson School of Engineering and Applied Sciences (SEAS) ont conçu ce prototype 3D en papier inspiré de l’origami. Cette recherche de structure modulable aux multiples fonctions pourrait être utilisée dans l’aérospatiale, par les physiciens, les ingénieurs en robotique, les ingénieurs biomédicaux, les concepteurs et […]

  • Arabic Letters : quand un graphiste astucieux illustre la langue arabe

    Dans sa série d’illustrations baptisée Arabic Letters (حروف عربية), le designer égyptien Mahmoud Tammam nous propose un expérience originale qui mêle dessin vectoriel et typographie. Baleine, Singe, Koala, Vélo, Café… voici quelques mots simples de la langue arabe mis en scène de manière astucieuse.                    

  • Il voyage en Nouvelle-Zélande avec un costume de Gandalf

    Comme vous le savez, la saga cinématographique de Peter Jackson consacrée au Seigneur des Anneaux a été tournée dans les plus beaux paysages de Nouvelle-Zélande. Équipé d’un costume de Gandalf, le photographe Akhil Suhas a mis en scène ses magnifiques clichés sur la Terre du Milieu. Avec l’aide d’inconnus rencontrés au hasard de son voyage,  Akhil a pu […]

Commentaires

Commentaires
3 Responses to “L’histoire du dessin animé japonais s’expose à Paris”
  1. Myu-du-Papillon dit :

    Je sens que cette expo sera intéressante à suivre ! En tout cas, on sent qu’ils vont proposer un vrai parcours pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce domaine sans noyer les visiteurs dans un déluge de dessins à la manière d’Art Ludique et son expo belle mais très creuse et vide de sens sur Miyazaki.

  2. zakya dit :

    Excellente initiative qu’il ne faut pas louper et qui va replonger toute une génération dans les souvenirs et faire découvrir à sa descendance la genèse de ce qui est devenu culte et incontournable aujourd’hui le manga 🙂

Laisser un commentaire

Catégories