Juste dans les temps : un musée de la gueule de bois ouvre en Croatie

C’est de circonstance en cette période de fêtes bien arrosées. Un nouvel espace culturel entièrement dédié à la gueule de bois vient d’ouvrir ses portes à Zagreb, la capitale croate.

Museum of Hangovers

Les musées focalisés sur les alcools sont déjà légion à travers le monde. Mais celui-ci est le premier à prendre pour unique thème les gueules de bois, selon ses créateurs. Au rendez-vous : les récits fantasques des nuits d’ivresse, ainsi que l’épreuve de leurs lendemains.

À l’origine du concept : une soirée

CNN rapporte l’histoire. Rino Dubokovic, étudiant en université à Zagreb, sortait comme à l’accoutumée avec ses camarades de beuveries. Chacun, tour à tour, a raconté ce qui lui était arrivé de plus extravagant lors de soirées alcoolisées.

L’idée a surgi comme une évidence. Créer un espace pour rassembler « une collection de tous les objets emblématiques d’histoires de bourrés, et les recontextualiser par un récit ». Quelque 6 mois après, c’est chose faite : le Musée des gueules de bois est accessible.

Des expériences interactives et des histoires sans pareilles

Le musée se divise en 4 espaces. Dans l’un d’eux, les visiteurs testent leurs réflexes en portant des lunettes reproduisant les troubles visuels liés à l’alcoolisation – perte d’équilibre garantie ! Ailleurs, le public découvre les meilleurs souvenirs de lendemain de cuite.

On a une compassion toute particulière pour l’un des témoignages exposés. Un jeune homme se rappelle être rentré chez lui au petit matin. Il montre alors sa carte d’identité à la personne qui lui ouvre la porte, pensant qu’il allait rentrer dans une boîte de nuit. Manque de pot, la personne qu’il a en face de lui n’est pas un videur, mais son paternel. Cerise sur le gâteau, ce dernier est en uniforme de police, puisqu’il s’apprêtait à partir travailler.

Si, vous aussi, vous conservez des souvenirs hilarants de nuits avinés, vous pouvez les partager directement sur le site du musée. L’histoire peut même intégrer les collections officielles de l’institution ! Un honneur en son genre, si l’on veut.

Sur une note moins cocasse : l’alcool tue. Sa consommation est liée à 7,1 % des décès annuels en France, selon l’agence nationale Santé publique France. Ce pourcentage représente environ 41 000 morts. Et pour rappel, la prise d’alcool peut même affecter la santé d’un foetus.

Commentaires

Derniers Articles

 

Londres : l’artiste Yinka Ilori transforme 18 passages piétons

Small Is Beautiful : l’art miniature s’expose à Paris

Une boulangerie amoureuse des lapins au Japon

Décès de Clive Sinclair, l’inventeur du ZX Spectrum

Le jeu vidéo DRIVER va être adapté en série

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007

Une société offre 1300 dollars pour regarder 13 films d’horreur

La cabane de Winnie l’ourson à louer sur Airbnb

Lyon : un vélo-bibliothèque part à la rencontre des enfants

SHE-RA : une série live-action en préparation

L’Arc de Triomphe empaqueté par Christo

Narcos: Mexico : la saison 3 débarque en novembre

David Lynch et Pharrell ouvrent une discothèque à Ibiza

Lil Nas X et Elton John s’échangent leurs tenues emblématiques

Les dîners sous dômes « Under The Stars » reviennent à Bruxelles

La nouvelle saison des Simpson arrive sur Disney+

Les plus beaux clichés aériens des Drone Photo Awards 2021