Numericable réagit face au bad buzz de sa campagne

La nouvelle pub pour Numericable repérée dans la presse ce matin (lundi) par des twittos a fait parler d’elle toute la journée. « Téléchargez aussi vite que votre femme change d’avis ». Face aux nombreuses réactions sur les réseaux sociaux accusants la pub de sexiste, Numericable a publié vers 18h un deuxième visuel avec cette fois un slogan qui taquine les hommes. Alors ? Bad buzz délibéré ? Provocation marketing ou tentative de sauver les meubles face aux réactions négatives ?

Première publicité polémique :

numericable-votre-femme-avis

 

Deuxième publicité (pour atténuer le bad buzz) :

Numericable-votre-mari-promesses

Numericable-promesses-hommes

numricable-femme-avis-02

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Ce kraken géant est un futur récif corallien

Il photographie les plus belles bibliothèques du monde

Stranger Things: un kit à imprimer transforme votre tablette en téléviseur de 1983

Quand des visiteurs sont assortis aux œuvres du musée

Ce pont suspendu en verre donne des frissons

Les Tamagotchi sont de retour !

Ce chorégraphe met les monuments en mouvement au Panthéon

Les bars avec lancer de haches débarquent en France

Il photographie les mêmes passants pendant 9 ans

Game of Thrones: Nike lance des sneakers Khaleesi

Montréal : ce pont s’illumine au rythme des tweets

Des maisons en kit à acheter sur Amazon

Une « Fury Room » ouvre à Paris. Venez tout casser !

Vous prendrez bien un café en 3D ?

Tout quitter pour voyager avec son chat dans un camping-car

Le Robert lance « 60 dessins pour ne plus faire de fautes »

La série animée des Monchhichi débarque sur TF1

Halloween : des hologrammes terrifiants pour la maison

Des milliers de livres publiés avant 1942 en accès libre

Cyclistes, cette écharpe airbag est faite pour vous !

Cette artiste réalise d’incroyables perruques en papier

1875, les premières photos d’Halloween

Une maison Wes Anderson est maintenant disponible sur Airbnb

Ce chauffeur de taxi new-yorkais a pris ses clients en photo pendant 30 ans

f197e340d291ad2d76e201e1eb832af3fffffffffffffffffffff