Le tampon qui valait 3 milliards

Periods are not luxury. C’est ce que déclare le Collectif Period Equality dans une publicité qui dénonce la taxation des tampons aux États-Unis. Si en France la lutte contre la fameuse taxe tampon a finalement porté ses fruits, passant de 20 à 5,5% en 2015, il n’en va pas de même aux États-Unis où les tampons et serviettes hygiéniques ne sont toujours pas considérés comme des produits de première nécessité dans pas moins de 36 États !

En collaboration avec la fameuse agence américaine J. Walter Thompson, le Collectif s’engage donc dans le combat contre les inégalités en lançant un spot publicitaire avec pour égérie la célèbre jet-setteuse Amber Rose.

Dans une ambiance très luxe directement inspirée de l’univers des grandes marques de cosmétique et de Haute couture, la jeune femme déambule en tenue de soirée, arborant un collier de diamants refermant… un tampon ! Une métaphore plutôt explicite.

Si le choix d’Amber Rose, incarnation idéale du « bling bling », reste pour certains discutable, cette campagne délicieusement provocante marque un bel engagement dans la lutte contre les inégalités hommes-femmes.

Commentaires

Derniers Articles

 

Paris : un podium flottant de 60m sur la Seine pour la Fashion Week

Les pinceaux d’Alexandra Dillon

Un nouveau trailer pour les « Les Animaux Fantastiques 2 »

France : le 2ème Championnat du Monde de Pull Moche arrive !

La ville de Béziers installe 14 anamorphoses dans les rues

« Diablo » adapté en série animée pour Netflix

Robert Englund reprend son rôle de Freddy Krueger

Quand un café rencontre le style BD

Il réalise une version japanime du Star Wars de 1977

Les escarpins en bodypainting de Johannes Stoetter

40 artistes de « Game of Thrones » exposent leur travail sur Westeros

Les dessins au chocolat de Norico

Un nouveau trailer pour « Ralph 2.0 »

Elle réalise un clip entièrement brodé à la main

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros

Il réalise une version japanime de « Rick et Morty »

Il tricote des pulls à l’effigie des stars de la musique

Une nouveau trailer pour « Le Retour de Mary Poppins »