Il imagine nos héros d’enfance en version BADASS

Le club Dorothée version gore.

Le mot « Badass » désigne quelque chose d’un peu sombre, un méchant mais héros dans l’âme. L’illustrateur Sylvain Sarrailh revisite les héros des dessins animés de notre enfance. Ainsi, BABAR, Tom Sawyer, Winnie ou encore les Teletubbies sont ici très très vilains.  Dans le même genre, on se souvient aussi de la terrifiante DORA d’un autre illustrateur, de la version punk des personnages de Mario Bros et de la fameuse parodie d’Hélène et les garçons version trash.

 

badassfanarts01

badassfanarts02

badassfanarts03

badassfanarts04

badassfanarts05

badassfanarts06

badassfanarts07

badassfanarts08

badassfanarts09

badassfanarts010

badassfanarts011

shrek_badass

Commentaires

Derniers Articles

 

« Nicky Larson » dévoile sa bande-annonce

Les assemblages en plastique de Thomas Deininger

Game of Thrones : les lieux de tournage vont devenir des attractions touristiques

Paris : un podium flottant de 60m sur la Seine pour la Fashion Week

Les pinceaux d’Alexandra Dillon

Un nouveau trailer pour les « Les Animaux Fantastiques 2 »

France : le 2ème Championnat du Monde de Pull Moche arrive !

La ville de Béziers installe 14 anamorphoses dans les rues

« Diablo » adapté en série animée pour Netflix

Robert Englund reprend son rôle de Freddy Krueger

Quand un café rencontre le style BD

Il réalise une version japanime du Star Wars de 1977

Les escarpins en bodypainting de Johannes Stoetter

40 artistes de « Game of Thrones » exposent leur travail sur Westeros

Les dessins au chocolat de Norico

Un nouveau trailer pour « Ralph 2.0 »

Elle réalise un clip entièrement brodé à la main

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros