Des sushis imprimés en 3D et adaptés à vos données biologiques

Ce restaurant japonais de Tokyo analyse vos données biologiques et vous propose des sushis imprimés en 3D en fonction de vos résultats. Que vous soyez vegan, intolérant au lactose, au gluten ou que vous suiviez un régime spécifique, de nombreux restaurants proposent désormais des options adaptées à vos habitudes alimentaires.

Le restaurant Sushi Singularity de Tokyo pousse le concept toujours plus loin en lançant une expérience culinaire totalement inédite : pour y manger, il ne vous suffira pas de réserver une table, vous devrez vous munir d’échantillons biologiques qui permettront aux chefs de vous concocter un menu sushis basé sur vos besoins physiologiques.

Un restaurant 2.0 où manger des sushis en 3D

Le concept a été créé par la société Open Meals spécialisée dans l’alliance de la science et de la food pour proposer des repas riches en nutriments, adaptés à chaque organisme.

Les clients du restaurant reçoivent avant leur venue un kit de tests santé et renvoient par la poste leurs échantillons d’urine, de salive et même de selles (miam miam !). Chaque kit est ensuite analysé par le restaurant et transformé en une carte personnalisée, proposant des sushis élaborés à partir de vos résultats. Composés d’ingrédients et de vitamines brutes, ils répondent à vos besoins de santé spécifiques.

Et comme si le principe n’était pas assez futuriste, le restaurant produit ces sushis à l’aide d’une imprimante 3D dotée de bras robotiques géants. Open Meals a présenté son invention au South by Southwest Interactive Festival à Austin l’année dernière, sous le titre «Sushi Teleportation».

Au-delà de la saveur et des bienfaits pour la santé, chaque sushi imprimé est également d’un esthétisme irréprochable et s’apparente à une petite oeuvre d’art.

Ouverture imminente du restaurant d’ici 2020. En attendant, vous pouvez toujours vous préparer pour l’expérience sur le compte Instagram d’Open Meals :

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement