Street art : Okuda transforme une maison abandonnée

L’artiste de rue espagnol Okuda San Miguel redonne de la vigueur à une zone autrefois non entretenue de Fort Smith, Arkansas. Son récent projet, « The Rainbow Embassy », a été organisé par la maison de création mondiale Justkids for the Unexpected. Un effort pour revitaliser les zones délabrées de l’Arkansas à travers une série d’initiatives artistiques immersives.

Ainsi, pour l’installation, Okuda a peint une maison négligée qui occupait un terrain adjacent à l’école secondaire Darby Junior High School avec une série de formes et de lignes géométriques multicolores. Et la structure a même deux faces ressemblant à des animaux peints sur ses côtés.

« Ce projet m’a donné la possibilité de développer mes travaux précédents, en ajoutant une dimension architectonique et en complétant ma vision des animaux mythiques », explique Okuda.

Okuda, un artiste engagé à la signature colorée

En effet, il veut que son travail apporte « une touche d’imagination et de jeu dans la vie quotidienne de la communauté voisine et des étudiants et de Darby Junior High. Ainsi, ils pourront profiter de l’installation et la regarder évoluer au fil des saisons ».

Okuda, de son vrai nom Oscar San Miguel Erice est un artiste espagnol né en 1980. Aujourd’hui, il s’impose comme une figure incontournable et innovante du street art. Il a suivi des études aux beaux-arts à Coplutense avant de s’orienter vers l’art urbain. Ainsi, son style très coloré et géométrique le rend unique et reconnaissable. Mais c’est avant tout un artiste engagé. Ses créations ont pour but de dénoncer le capitalisme. Il a commencé sa carrière dans le street art en 1997, en transformant de vieilles usines désaffectées.

Okuda est connu pour ses projets métamorphiques. Notamment ses travaux sur les églises au Maroc et en Espagne et sur un château français du XIXe siècle. Il possède depuis 2009 son atelier, dans lequel il confectionne des œuvres au format beaucoup plus exportable. Ses créations se sont aujourd’hui mondialement exportées, allant du Portugal jusqu’en Russie, en passant par l’Inde. Il a également eu l’opportunité d’exposer dans des grandes galeries comme celles de New York, Berlin, Londres ou encore Paris.

Vous pouvez retrouver plus des transformations vibrantes de l’artiste sur son profil Instagram.

Commentaires

Derniers Articles

 

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet

Ils recréent le tableau de Georges Seurat dans la vraie vie

Une impression 3D en quelques secondes, c’est maintenant possible

La Casa de Papel vous invite à braquer la Monnaie de Paris

Matrix 4 : premières images de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss

007 : le titre de Billie Eilish « No Time to die » se dévoile

Une œuvre de Banksy en vente pour aider l’Australie

Une IA créée un morceau façon Travis Scott

Montpellier : quand le street-artist EFIX détourne le mobilier urbain

Découvrez les Champs-Elysées en 2030

Grâce à la broderie, ces anciennes photos trouvent une seconde vie

Spotify lance un Spotify Kids

Un avion survole la cérémonie des Oscars pour demander une suite à « Alita : Battle Angel »

César 2020: Florence Foresti danse avec John Travolta

Wes Anderson dévoile le trailer de The French Dispatch

Airbus présente « Maveric », l’avion du futur qui consomme moins de carburant

« Hair Love » : le court-métrage animé récompensé par un Oscar

Bientôt une note environnementale sur nos vêtements

Par erreur, un père offre un dinosaure de 6 mètres à son enfant

Netflix dévoile le trailer de la saison 2 d’Altered Carbon

Wildlife Photographer: la photo gagnante de l’année est…

Redemption Song: un clip de Bob Marley composé de 2747 dessins

Un jeu Crash Bandicoot bientôt disponible sur Smartphone

Thaïlande: l’incroyable Temple du Dragon « Wat Samphran »