Starbucks va interdire le porno sur son wifi

Croyez le ou non, mais le wifi public des chaînes de restauration rapides est parfois utilisé à des fins… particulières. C’est le cas pour Starbucks qui a vu des utilisateurs de son wifi en profiter pour aller sur des sites pornographiques. La chaîne américaine a ainsi décidé de mieux contrôler l’utilisation de son réseau sans fil, pour que ses clients arrêtent de regarder du porno. La mesure devrait prendre effet dès 2019.

Une association a mis la pression sur Starbucks

Il faut dire que Starbucks, plus que pour les boissons ou les aliments qu’il propose, doit pour beaucoup de son affluence au wifi gratuit. Une aubaine pour les étudiants notamment, qui peuvent ainsi travailler tranquillement en profitant du wifi gratuit. Mais des personnes en profitent pour accéder à du contenu interdit au moins de 18. Une pratique qui n’est plus au gout de la firme mais aussi de l’association anti-pornographique « Enought is Enought » qui a mis la pression a Starbuck pour que cette pratique cesse. Visiblement la mission est accomplie.

Starbucks a réagi à ce dossier :  » Nous avons identifié une solution pour empêcher ce type de contenu d’être visionné à l’intérieur de nos boutiques et nous prévoyons de la déployer sur le territoire américain dès 2019. » Cette solution pourrait être la mise en place de filtres qui interdisent la connexion aux sites malveillants. Cependant, cela ne pourrait pas empêcher les plus tenaces de perpétuer la pratique. En effet, un simple partage de connexion avec son téléphone permettrait de contourner le système. Mais nul doute que Starbucks saura trouver un moyen de faire en sorte que cette solution ne soit plus exploitable par ceux qui tenteraient de le faire, sous peine de se retrouver à nouveau sous les foudres de l’association. Dans tous les cas, si une personne regardant du porno est surpris dans un Starbucks, elle sera tout bonnement expulsé du restaurant.

Vous êtes prévenus !

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion