Spot, le chien robot de Boston Dynamics a rejoint la police

Les chiens peuvent être utile à l’homme de différentes façons : chiens-guides, animaux de thérapie. Mais les nouveaux chiens robots peuvent trouver et de désamorcer des bombes. Vont-ils remplacer les fameux chiens policiers ?

Spot, le chien robot de Boston Dynamics a commencé à se développer dans le Massachusetts Institute of Technology en 1992. Il travaille maintenant avec l’équipe de déminage de la police de l’État du Massachusetts.

L’Union américaine des libertés civiles (ACLU), une organisation à but non lucratif pour les droits civils, a découvert son existence. L’organisation a eu accès à un document de protocole d’accord entre l’État et Boston Dynamics via une demande d’enregistrement public. L’ACLU a appris l’existence du chien robot après avoir visionné une vidéo sur la page Facebook du service de police.

« L’ACLU s’intéresse à ce sujet et cherche à en savoir plus sur la manière dont votre agence utilise ou a envisagé d’utiliser la robotique », a écrit le groupe.

L’organisation a recueilli des informations précieuses sur le nouveau partenariat. Notamment le fait que Boston Dynamics a loué le chient robot à la police pour une période de 90 jours entre août et novembre.

« Dans le but d’évaluer les capacités du robot dans les applications de maintien de l’ordre, en particulier à distance inspection des environnements potentiellement dangereux. »

Le chien robot pourrait avoir d’autres utilisations

En septembre, Boston Dynamics a annoncé que certaines organisations pourraient bientôt commencer à louer le robot quadrupède.

On ne sait pas encore combien coûte l’un des chiens, mais c’est sûrement cher. Le contrat signé prévoit que les robots ne puissent pas être utilisés pour menacer ou attaquer physiquement qui que ce soit.

« Une partie de notre processus d’évaluation anticipé avec les clients consiste à nous assurer que nous sommes sur la même longueur d’onde pour l’utilisation du robot. »
« Donc, dès le départ, nous sommes très clairs avec nos clients. Nous ne voulons pas que le robot soit utilisé de manière à nuire physiquement à quelqu’un« , précise l’entreprise.

atlas_w_spot

Commentaires

Derniers Articles

 

Air New Zealand teste des tasses à café comestibles

Rise of the Resistance : l’incroyable nouvelle attraction Star Wars

Une piscine à balles géantes en plein Paris !

« C’est pas sorcier » de retour avec un nouveau casting

Ce cinéphile a reproduit un videoclub des années 90 dans son sous-sol

Google révèle les GIF favoris d’Internet en 2019

Dior x Jordan : premières photos de la « Air Dior »

Soul Kitchen : le restaurant de Bon Jovi ouvert aux plus démunis

Coca-Cola : des bouteilles Star Wars qui s’illuminent lorsqu’on les touche

Il crée 52 affiches pour son bébé âgé de 52 semaines

1917 : le nouveau Sam Mendes dévoile sa bande-annonce

Le prochain James Bond dévoile son trailer

Une toile de van Gogh à découvrir en 360°

Bébé Yoda : les produits dérivés officiels arrivent !

Un père puni sa fille en squattant son Instagram, la toile l’adore

PETA publie un « livre pour enfants » pour dénoncer la maltraitance animale

Un nouveau Planète des Singes en préparation

Supreme révèle une collection célébrant Dead Prez

Quand des enfants dessinent des maisons de luxe

IKEA se penche sur la question de l’habitation sur Mars

PNL : des débris de leurs installations promotionnelles vendues sur leboncoin

S.O.S Fantômes 3 dévoile son titre officiel !

Un escape game Titanic à Paris

Les hits de Snoop Dogg adaptés en berceuse