Spot, le chien robot de Boston Dynamics a rejoint la police

Les chiens peuvent être utile à l’homme de différentes façons : chiens-guides, animaux de thérapie. Mais les nouveaux chiens robots peuvent trouver et de désamorcer des bombes. Vont-ils remplacer les fameux chiens policiers ?

Spot, le chien robot de Boston Dynamics a commencé à se développer dans le Massachusetts Institute of Technology en 1992. Il travaille maintenant avec l’équipe de déminage de la police de l’État du Massachusetts.

L’Union américaine des libertés civiles (ACLU), une organisation à but non lucratif pour les droits civils, a découvert son existence. L’organisation a eu accès à un document de protocole d’accord entre l’État et Boston Dynamics via une demande d’enregistrement public. L’ACLU a appris l’existence du chien robot après avoir visionné une vidéo sur la page Facebook du service de police.

« L’ACLU s’intéresse à ce sujet et cherche à en savoir plus sur la manière dont votre agence utilise ou a envisagé d’utiliser la robotique », a écrit le groupe.

L’organisation a recueilli des informations précieuses sur le nouveau partenariat. Notamment le fait que Boston Dynamics a loué le chient robot à la police pour une période de 90 jours entre août et novembre.

« Dans le but d’évaluer les capacités du robot dans les applications de maintien de l’ordre, en particulier à distance inspection des environnements potentiellement dangereux. »

Le chien robot pourrait avoir d’autres utilisations

En septembre, Boston Dynamics a annoncé que certaines organisations pourraient bientôt commencer à louer le robot quadrupède.

On ne sait pas encore combien coûte l’un des chiens, mais c’est sûrement cher. Le contrat signé prévoit que les robots ne puissent pas être utilisés pour menacer ou attaquer physiquement qui que ce soit.

« Une partie de notre processus d’évaluation anticipé avec les clients consiste à nous assurer que nous sommes sur la même longueur d’onde pour l’utilisation du robot. »
« Donc, dès le départ, nous sommes très clairs avec nos clients. Nous ne voulons pas que le robot soit utilisé de manière à nuire physiquement à quelqu’un« , précise l’entreprise.

atlas_w_spot

Commentaires

Derniers Articles

 

Harry Potter : Un panneau « Chemin de traverse » installé par erreur à Paris

Deux nouveaux films « South Park » arrivent avant Noël

Lightyear : le prochain PIXAR sur Buzz l’Éclair dévoile son trailer

Le jeune Colin Crivey dans Harry Potter est vraiment devenu photographe

New Balance dévoile une collection Ghost in the Shell SAC 2045

Carcassonne : il découvre des centaines de squelettes sous son jardin

Pikmin Bloom : le nouveau jeu mobile Nintendo en réalité augmentée

Un Burger King à Madrid devient entièrement vegan

Vendredi 13 : Lancement d’une collection de denim pour Jason

Dîner sous des lanternes pour lutter contre le Covid-19

L’artiste JR fait flotter une pyramide de Guizeh dans le ciel d’Égypte

Ces élèves réalisent des photos d’identité scolaire pas comme les autres

Activate : la salle d’arcade qui vous fait bouger

Une paire de Nike portée par Michael Jordan vendue 1,5 million de dollars

IKEA va ouvrir une boutique de vente de seconde main à Paris

Ryan Gosling incarnera Ken pour le film Barbie avec Margot Robbie

Les figurines Pop de Squid Game arrivent

L’Oregon sort une nouvelle pub façon Studio Ghibli

Une entreprise offre 6000 euros pour regarder tous les épisodes des Simpson

Among Us débarque sur les consoles PS4, PS5 et Xbox Series

LEGO dévoile son set « Maman, j’ai raté l’avion ! »

Angèle à bord d’un train rétro direction Bruxelles dans son dernier clip

Freddy Krueger : La vraie maison des « Griffes de la Nuit » est à vendre

Le film Uncharted dévoile son trailer