« LIKE », l’exposition de Speedy Graphito à Lille

Speedy Graphito, présente son exposition « Like », qui se tient actuellement à la New Square Gallery à Lille.

Like. Si ce mot aux saveurs contemplatives et généreuses, affirme un contentement ébahi sur des réseaux sociaux, vous serez heureux d’aimer cette exposition comme on aime avoir un nouvel ami.

Voilà plus de vingt ans que l’informatique s’est installée dans les foyers. Son omniprésence dans notre quotidien a fini par modifier nos habitudes faisant naître ainsi de nouveaux codes, de nouveaux langages, une nouvelle perception du monde environnant. Petit à petit, elle s’est miniaturisée et, tel un compagnon nomade, s’est greffée sur notre conscience modelant ainsi les comportements instinctifs influant notre mode de vie.


Speedy Graphito, exposition LIKE, à la New… par Newsquaregallery

Le chevauchement de ces deux modes de pensée fait éclore un alliage aux particularités inédites. L’esprit prédomine sur le corps. On en viendrait presque à oublier la détérioration de la planète. Heureusement, la science de l’informatique nous sauvera de tout.

« L’homme dompté par sa créature se robotise. »

Des nouvelles e-motions se sont développées et, tel un virus, se sont emparées de notre mental. Des troubles de la perception causés par le flux incessant des débits d’informations sont apparus et se sont déployés imposant de nouvelles attitudes.

Les Smartphones se sont greffés à nos vies comme un nouvel organe. Miroirs de notre intégration sociale, ils nous ouvrent un monde où la réalité côtoie le virtuel.
On voyage pour capturer des souvenirs derrière notre caméscope. On délaisse l’émotion de l’instant au profit des éventuels partages virtuels. On se raconte, se parle, s’écrit, se voit, constamment reliés les uns aux autres.

« La vie ne sera plus comme avant. »

Comme toute évolution, celle-ci se doit d’être en progrès constant pour s’adapter au mieux aux modifications qu’elle a générées sur notre constitution. Le stockage de notre mémoire augmentée n’est pas à l’abri d’une mauvaise sauvegarde ou d’une dématérialisation brutale. Que reste-il des souvenirs stockés sur des vielles disquettes, ZIP ou autres cassettes vidéo ? La dégradation de notre mémoire virtuelle emprisonne nos souvenirs dans des ruines inaccessibles.
La mutation ne fait que commencer.

By Speedy Graphito via http://www.galerie-lille.fr
La galerie est ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h.
Et le premier dimanche de chaque mois.

Commentaires

Derniers Articles

 

Si Twin Peaks avait un son propre site touristique

Elle invite que des hommes à son enterrement de vie de jeune fille

Les sculptures fantastiques de Lisa Toms

Une tyrolienne va être installée sur la Tour Eiffel

Séoul : ouverture d’une autoroute abandonnée transformée en promenade plantée

Paris : installation d’une piste d’athlétisme flottante sur la Seine

Un Hand Spinner de luxe signé Cartier ?

Londres : la cabine téléphonique rouge devient un mini-espace de travail à louer

Un café éphémère « Twin Peaks » pour le retour de la série

Un ferronnier se fabrique un Spinner Batman géant

Netflix dévoile un teaser pour la série dérivée de « Dark Crystal »

Des « Hand Spinner » LEGO à faire soi-même

Grande exposition Valérian à Paris

Un café à rats va ouvrir à Sans Francisco

Avec la pose longue, ce photographe transforme les films cultes en art abstrait

Le premier Nutella Café va ouvrir à Chicago

Périgueux : inauguration d’un passage piéton arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie

Les Simpson : une version gonflable de la Taverne de Moe

Les logos des fast-food en version Manga

Écosse : une maison de Hobbit construite par un fan de Tolkien

Avec Face App, un visiteur du Rijksmuseum d’Amsterdam fait sourire les toiles de maîtres

Avant de poser un parquet, il laisse une petite blague pour le prochain propriétaire

Le thème d’Harry Potter remixé au « finger drumming »

Elle anime « Alien Covenant » avec du papier découpé

0aa0e5bf998fe14b1455d86d58fd7415ppppppppppppppppppppppppppppppp