« LIKE », l’exposition de Speedy Graphito à Lille

Speedy Graphito, présente son exposition « Like », qui se tient actuellement à la New Square Gallery à Lille.

Like. Si ce mot aux saveurs contemplatives et généreuses, affirme un contentement ébahi sur des réseaux sociaux, vous serez heureux d’aimer cette exposition comme on aime avoir un nouvel ami.

Voilà plus de vingt ans que l’informatique s’est installée dans les foyers. Son omniprésence dans notre quotidien a fini par modifier nos habitudes faisant naître ainsi de nouveaux codes, de nouveaux langages, une nouvelle perception du monde environnant. Petit à petit, elle s’est miniaturisée et, tel un compagnon nomade, s’est greffée sur notre conscience modelant ainsi les comportements instinctifs influant notre mode de vie.


Speedy Graphito, exposition LIKE, à la New… par Newsquaregallery

Le chevauchement de ces deux modes de pensée fait éclore un alliage aux particularités inédites. L’esprit prédomine sur le corps. On en viendrait presque à oublier la détérioration de la planète. Heureusement, la science de l’informatique nous sauvera de tout.

« L’homme dompté par sa créature se robotise. »

Des nouvelles e-motions se sont développées et, tel un virus, se sont emparées de notre mental. Des troubles de la perception causés par le flux incessant des débits d’informations sont apparus et se sont déployés imposant de nouvelles attitudes.

Les Smartphones se sont greffés à nos vies comme un nouvel organe. Miroirs de notre intégration sociale, ils nous ouvrent un monde où la réalité côtoie le virtuel.
On voyage pour capturer des souvenirs derrière notre caméscope. On délaisse l’émotion de l’instant au profit des éventuels partages virtuels. On se raconte, se parle, s’écrit, se voit, constamment reliés les uns aux autres.

« La vie ne sera plus comme avant. »

Comme toute évolution, celle-ci se doit d’être en progrès constant pour s’adapter au mieux aux modifications qu’elle a générées sur notre constitution. Le stockage de notre mémoire augmentée n’est pas à l’abri d’une mauvaise sauvegarde ou d’une dématérialisation brutale. Que reste-il des souvenirs stockés sur des vielles disquettes, ZIP ou autres cassettes vidéo ? La dégradation de notre mémoire virtuelle emprisonne nos souvenirs dans des ruines inaccessibles.
La mutation ne fait que commencer.

By Speedy Graphito via http://www.galerie-lille.fr
La galerie est ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h.
Et le premier dimanche de chaque mois.

Commentaires

Derniers Articles

 

Il refait la bande-annonce de Star Wars avec son Apple IIc de 1984

Les administrateurs du site T411 arrêtés en Suède

Final Fantasy : Une impressionnante projection vidéo à Yokohama

À la manière de DBZ, les icônes de la pop culture fusionnent sous vos yeux

Nikon célèbre son 100e anniversaire avec un gigantesque appareil photo humain

Lancement de la première BD conçue pour Instagram

Une Super Nes mini commercialisée en septembre

Paris : Le terrain de basket Duperré s’offre de nouvelles couleurs

Disneyland : Le plan original du parc dessiné par Walt Disney vendu 708.000$

L’identité du street artist Banksy révélée suite à une gaffe ?

Kraken Unleashed: le nouveau Grand 8 en réalité virtuelle de SeaWorld

48° en Arizona : les Twittos se plaignent de la chaleur avec humour

Downton Abbey bientôt au cinéma

Devenez Super Mario Bros grâce à la réalité augmentée

Moi, moche et méchant 3 : des potatoes Minion chez McDonald’s

Ouverture du bar Game of Thrones à Washington

JO 2024 : Paris lance son parc olympique éphémère

France : lancement du premier magazine consacré au Hand Spinner

Un drone Harry Potter en mode Quidditch

Un papa lance une paire de t-shirts « The Original & The Remix »

L’univers Watchmen bientôt adapté en série par HBO

SEGA Forever : les anciens jeux SEGA disponibles gratuitement sur smartphone

Imagine Van Gogh : une exposition immersive à La Villette

Trump : La saga de ses poignées de main en mode Street Fighter

62cfc178b9891424b2e08d10fa5d1334zzzzz