Son tatouage permet de jouer à Sonic en réalité augmentée

Les jeux en réalité augmentés sont en pleine expansion ses derniers temps que ce soit avec les casques ou avec les jeux du type Pokémon Go. Olo Sabandija, lui, a trouvé une autre forme de réalité augmentée, un tatouage pour jouer à Sonic.

« En théorie, je pourrais faire un jeu entièrement jouable »

Il a partagé son incroyable version de réalité augmentée sur Twitter. Son tatouage représente une manette de NES, et au-dessus de celui-ci est projeté le jeu. Mais comment ça marche ? Son tatouage réel sert en fait de marqueur, que le programme de réalité augmentée reconnaît. Il l’utilise alors pour produire la vidéo et des images de la manette. Il peut alors jouer à une version, en somme rudimentaire de Sonic, puisqu’il peut seulement faire sauter son personnage.

Si au premier coup d’oeil on a l’impression que l’ensemble est de la réalité virtuelle, en s’attardant sur son bras, on distingue alors la réalité. Sabandija s’est exprimé à propos de son tatouage. « Je voulais trouver quelque chose qui était significatif pour moi et qui allait devenir une image permanente sur ma peau, mais aussi quelque chose qui pourrait être facilement reconnu par le moteur AR. Donc le tatouage a dû être fait de lignes droites avec des bords tranchants et le contraste très élevé. » explique t-il. « J’ai fait plusieurs conceptions qui ont bien marché  sur le papier, mais ont échoué sur ma peau lorsque j’ai commencé à faire les formes de base. Il semble être plus facile pour l’application de suivre à la trace les formes de base. »

Et lorsqu’on lui demande s’il est possible de pouvoir faire un jeu complet, voici ce qu’il répond :

« En théorie je pourrais faire un jeu entièrement jouable, mais il faudrait que cela soit un jeu du type « Space Invaders » on l’on se déplace uniquement sur le côté et peut-être vers le bas.Je peux faire tous les côtés de la D-pad interactive, mais l’activation de la hauteur sans déclencher les côtés rend la plupart des jeux injouables. »

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement