Sneaker Sutra, les illustrations cullotées d’Andrea Lucci

Sneaker Sutra

Avec la mode des sneakers qui ne s’est jamais autant bien portée qu’aujourd’hui, beaucoup d’artistes s’en donnent à coeur joie. Certains imaginent des collaborations entre des marques comme Nike et des monuments de la pop culture comme Dragon Ball, d’autres fabriquent des baskets personnalisables, même les marques sortent sans cesse de nouvelles collections et collaborations pour les plus grand plaisir des sneakers addict. Car oui, la basket est devenue une réelle passion pour beaucoup d’entre nous, et c’est d’ailleurs de ce constat qu’est parti l’artiste Andrea Lucci pour réaliser son projet Sneaker Sutra.

La sneaker comme instrument de séduction

L’illustrateur a ouvert un compte instagram dédié à ses illustrations que l’on pourrait qualifier d’impertinentes. Depuis novembre dernier, Andrea Lucci poste des petits dessins faits par ses soins de personnes qui font l’amour en sneakers. Rien de vraiment pornographique ou érotique puisque chaque dessin est centré sur les pieds, ce qui nous laisse imaginer le reste. Pour l’artiste, les sneakers sont aujourd’hui pour les humains ce qu’est la roue pour les paons. Il explique que « comme les plumes de paons, les baskets peuvent être très colorées et spectaculaires. Si nous considérons alors le fait qu’elles sont toujours exposées, elles deviennent alors l’accessoire parfait pour attirer l’attention ! »

Andrea Lucci est lui même fan de baskets et pensent qu’elles sont une sorte de « fenêtre de l’âme ». Ces dernières peuvent en dire beaucoup sur la personnalité de leur propriétaire et donc devenir un argument de séduction moderne. Et puis contrairement aux vêtements qui changent en fonction des saisons et qui peuvent être cachées par d’autres, les chaussures sont toujours visibles.

Sneaker Sutra est un projet plus humoristique qu’érotique

Pour quand même suivre une certaine logique, toutes les situations subjectives que l’artiste dessinent sont dans des lieux propices aux relations sexuelles plutôt rapides. Après tout, personne ne fait vraiment l’amour avec ses baskets dans un lit, sauf peut-être les fétichistes… Ainsi, les couples font leur petite affaire dans des voitures, dans la rue, sur la plage, dans une cabine photographique, dans des toilettes publiques, dans une cuisine etc.

Vous l’aurez sûrement compris mais le nom du projet est un habile mélange entre Sneaker et Kama Sutra. Andre Lucci dit d’ailleurs que son but est juste de s’amuser et de faire rire. Il souhaiterait dessiner 69 illustrations dans ce style – évidemment – et même peut-être en faire un livre. En attendant, on vous laisse visiter son compte instagram qui vous fera, pour sûr, au moins sourire.

Commentaires

Derniers Articles

 

Game of Thrones : HBO cache 6 trônes dans le monde !

Une version 360° de « La Laitière » de Vermeer

Le Petit Futé sort le premier guide touristique sur la Corée du Nord

Swing Table: la table de réunion inspirée d’une balançoire

Des sushis imprimés en 3D et adaptés à vos données biologiques

Stranger Things : la saison 3 dévoile son trailer !

Rachat de la Fox par Disney : Un prochain film Avengers vs X-Men ?

Lancement d’un jeu de plateau « Piège de cristal »

Une série sur les Ewoks en préparation ?

Google lance « Stadia » le Netflix des jeux vidéo

You vs Wild : la nouvelle série interactive de Netflix

Une chasse aux œufs sur Internet dissimulée dans un roman policier

Le jeu « Call of Duty » arrive sur mobiles

Un trailer officiel pour Toy Story 4

One Punch Man: la saison 2 dévoile son trailer

Un député enregistre une chanson sur les gilets jaunes avec Doc Gynéco

Paris : un ciel de 800 parapluies multicolores installé dans une rue

Snapchat devrait lancer une plateforme de jeux vidéo

Puma et Polaroid lancent une collection de sneakers

Un cours d’anatomie en réalité augmentée depuis un tableau de Rembrandt

Les couvertures originales de « Martine » mises aux enchères

Paris : le Championnat de France de Barbe arrive en juin

Les Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn réembauché par Disney !

Quand des fans fabriquent des drones Star Wars