Une designer invente un gilet pour ne plus être collé dans le Métro

Un chindōgu (珍道具?) est l’art japonais d’inventer des gadgets « utiles mais inutilisables ». Ces objets sont utiles puisqu’ils répondent à des petits problèmes quotidiens de la vie moderne mais se révèlent dans la pratique inutilisables du fait des nouvelles contraintes qu’ils génèrent ou du ridicule même qu’ils entraînent.

Le site Fastcoexist présente donc cette veste (ou gilet) qui va devenir indispensable dans le métro parisien (et autres) tant le monde dans une rame est de plus en plus hallucinant. Marre des types qui vous collent aux heures de pointe ? La promiscuité est un puissant facteur de stress et souvent d’agressivité, la veste « Spikes » du designer Siew Cheng Ming est recouvert de pointes et va vous garantir une certaine distance entre vous et le reste du monde.

Spikes-metro-00

 

Commentaires

Derniers Articles

 

« Diablo » adapté en série animée pour Netflix

Robert Englund reprend son rôle de Freddy Krueger

Quand un café rencontre le style BD

Il réalise une version japanime du Star Wars de 1977

Les escarpins en bodypainting de Johannes Stoetter

40 artistes de « Game of Thrones » exposent leur travail sur Westeros

Les dessins au chocolat de Norico

Un nouveau trailer pour « Ralph 2.0 »

Elle réalise un clip entièrement brodé à la main

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros

Il réalise une version japanime de « Rick et Morty »

Il tricote des pulls à l’effigie des stars de la musique

Une nouveau trailer pour « Le Retour de Mary Poppins »

La marionnette « Coco » fait le show à Disneyland

Les superbes tatouages articulés

L’Oktoberfest débarque à Paris et à Marseille

Nintendo propose des manettes NES pour la SWITCH

Les étudiants de Cambridge se mettent à nu pour la bonne cause