Les Fauteuils Victoriens aiment le Bondage

Kennedy James (alias Jimmy Owenns) est une artiste visuelle primée qui utilise l’installation, le dessin, la vidéo, la photographie et la musique. Né en France en 1981, elle a récemment déménagé à New York où elle expose à la gallerie nine5 a New York gallerynine5.com.

«Depuis 1998, j’ai été d’explorer les notions de fractionnement (de perception, de la narration et la psyché) et de l’identité. Aujourd’hui, je suis intéressé et faciné pour la culture japonaise et son folklore, qui a toujours été une source d’inspiration pour mon travail ».

La série d’installation « Serial Bondage » met en scène des petits fauteuils (15 cm de haut) de style victorien où les chaises sont ligotées et exploitées dans l’art antique japonais du shibari (bondage).
Shibari est une ancienne forme d’expression japonaise érotique et esthétique qui séduit James Kennedy qui est très enthousiaste avec la culture japonaise, son esthétique, ses codes etrituels. Elle se considère comme un enfant de cette génération, qui a grandi en regardant l’animation japonais. Elle a eu la chance de partager avec ses parents l’amour pour la culture asiatique.

via

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement