L’exposition Sergio Leone ouvre à Paris

Dans leur quête effrénée du cimetière de Sad Hill, Blondin, Tuco et Sentenza font une halte à la Cinémathèque française à Paris. À l’occasion des 50 ans du film « Il était une fois dans l’Ouest », la Cinémathèque présente l’exposition « Il était une fois Sergio Leone » qui retrace la vie du réalisateur italien et ses films inextricablement liés. « Exposer sa vie c’est éprouver la formidable puissance d’un imaginaire cinématographique et suivre le destin d’un petit Romain du Trastevere qui aura beaucoup joué aux cowboys et aux Indiens avant de transformer les règles et les codes du western pour conquérir le vaste monde » explique la Cinémathèque Française.

Il a transformé les règles et les codes du western

Genre donné pour mort dès le début des années 1960, passé avec armes et bagages à la télévision sous une forme appauvrie et sérielle, le western, autrefois « le cinéma américain par excellence » (pour reprendre le titre d’un célèbre article d’André Bazin), ne survivait que dans les rêves de ses adorateurs des salles de quartier et des cours de récréation.

Sergio Leone était de ceux-là et il le restera toute sa vie, même après les triomphes commerciaux, encore capable de demander à un Bernardo Bertolucci éberlué par tant de naïveté et de « premier degré », pendant le premier travail de défrichage du scénario d’Il était une fois dans l’Ouest (1968), comment dégainait-il, quand il était petit, son revolver-jouet, mimant les gestes de l’enfance : plutôt comme ci ou plutôt comme ça ? Bertolucci se demandait si Leone plaisantait, se moquait de lui ou s’il était un peu idiot, un peu simple.

Photos, costumes, dessins…

« Il était une fois Sergio Leone » nous propose une plongée au coeur des grands classiques du réalisateur italien. Le Bon, la Brute et le Truand, Il était une fois dans l’Ouest, Il était une fois en Amérique ou encore Pour une poignée de dollars, l’exposition propose aux visiteurs de découvrir des costumes originaux, des story-boards, dessins, maquettes, affiches, photos… La musique emblématique d’Ennio Morricone est également présente et fera l’objet d’une semaine spéciale le 22 novembre prochain.

« Le cinéma de Sergio Leone est nourri du cinéma des autres. C’est une source d’inspiration et, en même temps, Pour une poignée de dollars, c’est du Sergio Leone, pas du Kurosawa. C’est cela l’art et l’histoire de l’art. Il y a une transmission, quelque chose qui passe d’un artiste à l’autre. C’est un aspect essentiel pour comprendre Sergio Leone. En cela, Leone est le premier cinéaste post-moderne. » Gian Luca Farinelli, commissaire de l’exposition Leone.

« Il était une fois Sergio Leone », Cinémathèque française, du 10 octobre au 27 janvier 2019.
Samedi 10 novembre (20h15), Claudia Cardinale présentera « Il était une fois dans l’Ouest »
A paraitre le 18 octobre: « Ennio Morricone, ma musique, ma vie », entretiens avec Alessandro De Rosa (Ed. Seguier).

View this post on Instagram

#expoleone #sergioleone #vernissage

A post shared by Fethi (@fethi_woo) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Découverte d’un crâne de dinosaure vieux de 99 millions d’années

Un nouveau jeu The Witcher en préparation !

Des singes déchainés envahissent les rues désertes en Thaïlande

Coronavirus : les réactions Twtitter après l’annonce de la suspension des cours

Resleeved : le spin-off de la série « Altered Carbon » se dévoile !

Cette entreprise crée des routes avec des bouteilles en plastiques

Les stars hollywoodiennes classiques colorisées

Les Nouveaux Mutants dévoile un nouveau trailer explosif

Le nouveau Battle Royale « Call of Duty : Warzone » est disponible !

Étonnantes photos des icebergs sous-marins du Groenland

Il transforme des célébrités en personnages Disney

Afrique du Sud : une cabane dans les arbres pour dormir dans la brousse

Cette fresque utilise 200 000 bouchons de bouteilles recyclées

Les Gardiens de la Galaxie pourraient être présents dans le prochain Thor !

Vincent Cassel rejoint le casting du prochain film Astérix

Coronavirus : des maisons d’isolement imprimées en 3D

Le catalogue de Disney + France se dévoile !

Il couvre des graffitis racistes avec des autocollants de chats

Australie : une maison de poupée géante installée dans la rue

La version féminine des logos célèbres

La nouvelle voiture 100% électrique de BMW se dévoile

Netflix : une série « Charlie et la Chocolaterie » signée Taika Waititi

Le Coronavirus fait décoller les ventes de « La Peste » d’Albert Camus

Le jeu « The Last of Us » va être adapté en série !