La RATP relooke son lapin du métro

Parfois appelé lapin RATP, le lapin du métro parisien est un personnage de fiction figurant sur divers dessins que la RATP affiche depuis la fin des années 1970 dans le métro parisien, afin d’avertir le jeune public de certains dangers.

À l’occasion de son relooking, la RATP met à notre disposition un générateur de Serge le Lapin qui nous permet de créer notre propre version. C’est le moment de rivaliser d’originalité pour le faire parler et tenter de gagner de nombreux lots à l’effigie de Serge (tee-shirts, coques pour smartphones, kits de secours, etc): sergelalegende.fr #SergeLaLegende

SergeLaLegende

UN LAPIN NÉ EN 1977

Le « lapin du métro » est né en 1977 lorsque la dessinatrice Anne Le Lagadec (alors directrice de création chez ECOM) a choisi cet animal pour illustrer le message de prévention sur le risque de pincement de doigts dans les portes du métro, notamment auprès du jeune public. Pour elle, le lapin « dégage à la fois de la fragilité et de la douceur, … et court partout sans faire attention ».

Lapin-Mains-Metro-RATP-Paris

D’abord déployé sur la ligne 1, le lapin du métro sera étendu à l’ensemble du réseau.

En 1986, il connaît une première évolution, sous le crayon de Serge Maury, qui tenait à conserver au lapin « une allure de « doudou », afin que les petits se l’approprient et comprennent le message » ; le lapin en profite également pour troquer sa salopette rouge pour une tenue jaune plus voyante.

Ainsi vêtu, le lapin acquiert progressivement un statut symbolique dont les adaptations sur d’autres réseaux de transport (Grande-Bretagne, Japon…) et les détournements humoristiques par des communautés de « fans »  témoignent. Au fil du temps, il prend progressivement le prénom de son concepteur, ce qui renforce encore le véritable lien affectif qui s’est créé avec « Serge »

Afin d’illustrer de nouveaux messages de prévention relatifs aux portes palières sur la ligne 14 du métro, la RATP a demandé à l’agence 4uatre de réinterpréter le lapin originel, en faisant évoluer ses traits, en modernisant l’environnement dans lequel il est mis en scène (notamment pour illustrer des rames de métro plus contemporaines) et en mettant au goût du jour sa tenue vestimentaire.

A partir du 28 mai, c’est donc un « nouveau » Serge le Lapin qui sera déployé progressivement sur les 24 000 portes du métro et du RER, au fur et à mesure des remplacement de stickers existants (lorsqu’ils sont détériorés ou manquants par exemple). Il fera son apparition prioritairement à bord des rames des lignes 1 et 14.

Commentaires

Derniers Articles

 

WWF lance un pull de Noël qui dénonce une dure réalité

The Star Wars ou la bande-annonce créée avec les illustrations d’origine de 1975

Peaky Blinders a désormais sa gamme de spiritueux

Il joue le thème de Star Wars avec des calculatrices !

Ils craquent pour la boule de Noël « Piège de cristal »

Normandie : un street-artist fan de Dragon Ball transforme un ancien blockhaus

Les 25 photos les plus populaires de 2017 selon Flickr

Cette ligne activewear Harry Potter vous garantit la victoire

Le retour d’Olive et Tom en 2018 se dévoile dans un trailer !

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

21c40e0db27d5109e22e510afdc315864444444