Sean Bean annonce qu’il ne veut plus mourir dans ses films

Du Seigneur des Anneaux à Game of Thrones en passant par GoldenEye, l’acteur Sean Bean est fatigué de recevoir des rôles où son personnage doit mourir à l’écran.

Il y a des acteurs qui sont cantonnés à un type de rôle. Celui qui ne joue que dans des films d’action, un autre ne fait que des films dramatiques. Sean Bean lui, a une tendance très particulière puisque dans la plupart de ses films, son personnage…meurt. Désormais l’acteur a pris une décision radicale, il n’acceptera plus les rôles où son personnage décède explique The Sun.

23 morts au cinéma

Si vous ne le saviez pas, les personnages interprétés par Sean Bean sont tout simplement morts 23 fois au cinéma ! Parmi celles-ci, on retrouve Boromir dans « Le Seigneur des Anneaux » ou encore Ned Starck dans « Game of Thrones ». Une malédiction que l’acteur ne tient plus à perpétuer.L’acteur de 60 ans annonce donc au Sun :

« Maintenant lorsqu’il me voit à l’écran, le public sait déjà que mon personnage va mourir ! Il fallait que ça cesse, tout ça devenait beaucoup trop prévisible. J’ai joué énormément de méchants. Toujours géniaux, mais pas toujours enrichissants – et à chaque fois, ils mouraient »

Il n’y a pas que les méchants qui meurt puisque même son personnage de Ned Starck est mort. Il y a donc de forte chance pour que la prochaine fois que nous retrouverons Sean Bean à l’écran, son personnage ne meurt pas. Mais cela ne veut pas dire qu’il sera forcément bien traité. L’acteur a d’ailleurs une anecdote à ce sujet :

« Un jour j’avais décroché un rôle et on m’a dit « Nous allons devoir faire mourir votre personnage », et j’étais du genre « Oh non ! ». Ils m’ont alors répondu « Ok, mais peut-on au moins blesser gravement votre personnage ? » plaisante l’acteur.

Cette annonce de Sean Bean pourrait aussi être une gigantesque blague. En effet, le public sait désormais que l’avenir de son prochain personnage risque d’être beaucoup plus joyeux que les précédents. Actuellement l’acteur est engagé sur le film « Possessor » de Brandon Cronenberg, le fils de David Cronenberg. Le film est du genre science-fiction et retrace l’histoire de Tasya Vos, agent d’une organisation secrète qui la pousse à commettre des assassinats. Pourvu que Sean Bean ne soit pas l’une de ses victimes !

« Le public sait déjà que mon personnage va mourir ! »

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement