Sarif Industries: le futur à portée de main

Le jeu « Deus Ex: Human Revolution » sortira le 26 août. Pour l’occasion, Eidos Montréal met en place le spot publicitaire et le site officiel d’une entreprise fictive de nano-modifications.

Sarif Industries propose un éventail d’augmentations mécaniques au public. Fondée en 2007 par David Sarif, cette entreprise fabrique des prothèses et des neuro-augmentations afin d’améliorer la vie de chacun. Sarif Industries peut répondre à des besoins précis et est “le témoignage du progrès de l’humanité vers un avenir meilleur et un homme plus fort, plus intelligent et plus rapide”.

Le spot publicitaire de la firme est bien entendu un fake, puisqu’il a été créé par Eidos Montréal pour promouvoir la sortie du jeu vidéo Deus Ex: Human Revolution. Un site officiel a été créé, l’entreprise fictive Sarif Industries y fait l’étalage de ses produits qui seront disponibles dans le jeu. Les propos qui y sont tenus permettent aussi de soulever les questions propres au jeu sur le transhumanisme, soit la science pour un homme meilleur.

L’univers de Deus Ex se déroule dans un futur proche à la sombre ambiance cyber-punk. Si les deux premiers volets du jeu se déroulaient dans les années 2050, le prochain prendra place en 2027. Le joueur se retrouve à choisir son camp entre Sarif Industries, une multinationale de biotechnologie aux intentions pas très nettes, et les groupes intégristes qui veulent empêcher la propagation de cette technologie.

Le premier Deus Ex, sorti en 2000, a révolutionné le monde du jeu vidéo en offrant au FPS une réelle profondeur avec un scénario intelligent et des gameplays alternatifs.Deus Ex a proposé aux joueurs le choix. D’une part, celui du camp et de terminer le jeu de diverses façon, ensuite celui de la manière d’effectuer les missions: à la bourrin, à l’infiltration style Splinter Cell ou en piratant les système de sécurité. D’autre part, le choix des améliorations. Car les nano-modifications font partie intégrante du jeu, le joueur évolue en choisissant quelle caractéristique il veut se procurer, mais personne ne peut toutes les posséder. Deus Ex, c’était la confrontation des genres.

Il faut espérer que cette suite soit à la hauteur de son aîné et ne fasse pas les erreurs du deuxième titre, Invisible War. La liberté d’action de Human Revolution est en tout cas soulignée par Eidos Montréal qui semble tout de même soigner son petit protégé puisque sa date de sortie a été maintes fois repoussée. Le jeu arrivera finalement en magasin le 26 août sur PC, PS3 et Xbox 360. ©leviffocus.rnews.be


 

Commentaires

Derniers Articles

 

La maison de « The Conjuring » est à vendre

Vans rend hommage aux films cultes de l’horreur

La série Cowboy Bebop dévoile son générique

Wes Anderson dévoile un clip animé pour « The French Dispatch »

Le RER C décoré avec des œuvres des musées Parisiens

Glasgow : un immeuble transformé en pâtisserie géante

Chris Pratt sera Mario dans le film « Super Mario Bros »

Nouveau trailer de « Spencer » avec Kristen Stewart dans le rôle de Lady Diana

Pour ses 60 ans, Sophie la Girafe arrive au Musée Grévin

Les Chevaliers du Zodiaque : le film live-action dévoile son casting

Britney vs Spears : le documentaire Netflix se dévoile

Paris Urban Week : ouverture du Festival de la Street Culture

Le titre des « Animaux Fantastiques 3 » dévoilé

James Bond : Aston Martin lance une superbe mini DB5 pour enfants

Premier teaser pour le reboot de “Sex and the City”

« Les Griffin » expliquent l’importance du vaccin contre la COVID-19

Osaka installe des nouvelles plaques d’égout Pokémon

Les finalistes des URBAN Photo Awards 2021

Décès de Claude Lombard, chanteuse des génériques de la 5

Harley-Davidson présente un nouveau vélo électrique néo-rétro

Le tournage de la série « Obi-Wan Kenobi » est terminé

Warner prépare le remake de « Génération Perdue »

Beyond Monet : l’exposition immersive de Toronto

Londres : l’artiste Yinka Ilori transforme 18 passages piétons