La série « Roseanne » s’invite dans le métro new-yorkais

La série culte des années 90 revient pour une ultime saison dans quelques jours aux États-Unis. À cette occasion, ABC n’a pas hésité à mettre les petits plats dans les grands en redécorant une rame du métro new-yorkais. Les voyageurs peuvent ainsi se rendre de Grand Central Station à Times Square dans le salon de Roseanne et Dan.

Roseanne où la nostalgie des 90s

Souvenez-vous, de 1989 à 1997, nous suivions sur M6 les aventures de la famille Conner, originaire de la ville fictive de Lanford Illinois. La série racontait l’histoire d’un couple d’obèses aux revenus modestes qui tentait d’éduquer du mieux qu’il pouvait ses enfants, Darlene, Becky et DJ. Au programme des sujets de société et des thèmes visionnaires pour l’époque comme la grossesse chez les adolescents, l’égalité homme-femme, le racisme ou encore l’homosexualité féminine et masculine. La vie de ces personnages attachants a tenu en haleine des millions de spectateurs américains au cours de 9 saisons, et a également séduit le public français malgré la diffusion de 6 saisons seulement.

À l’occasion de la diffusion d’une neuvième saison dès mars sur le même réseau de distribution américain, ABC a donc décidé d’offrir aux fans une expérience immersive dans le métro de New York.

Un marketing de proximité

Au cours des quatre prochaines semaines, les passagers seront littéralement transportés dans une rame décorée à la manière du salon de la famille Conner. Les sièges ont été camouflés pour ressembler au fameux canapé, sans oublier la cultissime couverture à motifs de Roseanne. Au bout de chaque rame, on découvre des cheminées ornées de photos de famille tandis que les murs exposent des portraits des acteurs qui ont tous répondu présents pour la dernière saison (y compris John Goodman ! )

ABC a déclaré que cette campagne marketing avait pour but unique de raviver la flamme entre le public et la sitcom a succès.

« Nous souhaitons sincèrement que le public retrouve la famille à laquelle il était attaché, tout en ayant à l’esprit que le temps a passé et que certains personnages auront donc pas mal évolués. J’espère que les spectateurs apprécieront de les retrouver, et recréerons avec eux des liens aussi solides qu’avant  », a déclaré Rebecca Daugherty, vice-présidente du marketing chez ABC avant d’ajouter « nous essayons de faire les choses bien, nous voulons vraiment que notre programme soit authentique pour parler à une grande majorité d’américains des problèmes de société, de la politique de Trump etc. C’est une démarche véritablement engagée. »

Pour l’instant, aucune image n’a filtré. Rebecca Daugherty explique en effet garder précieusement ces images que la chaîne dévoilera au bon moment afin que la surprise soit totale. On a hâte !

Lire aussi : Si Harry Potter était une sitcom des années 90


Via Adweek

Commentaires

Derniers Articles

 

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre

Richard Madden de Game of Thrones pressenti pour incarner James Bond

Le robots en origami de Dani Alba

La chorégraphie Harry Potter de ces lycéens devient virale

Il réalise des clichés d’Hawaï façon « Inception »

Umbro présente sa première chaussure de football sans lacets

Halloween : un déguisement pour bébé « The Office » ?

Thomas Ngijol en « Black Snake » débarque cet hiver

Dans de ce restaurant, l’addition varie en fonction de vos followers Instagram

L’exposition Sergio Leone ouvre à Paris