Il se construit un robot Scarlett Johansson à 50.000$

Comme disent les américains, voici une rencontre assez « creepy! ». Façonné avec une imprimante 3D, ce robot baptisé « Mark 1 » à l’effigie de l’actrice de Lost in Translation et d’Avengers, a nécessité un an de travail et 50.000 dollars d’investissement à ce fan inconditionnel de Scarlett Johansson.

Construit par le Hongkongais Ricky Ma (42 ans), un amateur débutant en robotique, ce droïde-Scarlett est composé d’un squelette imprimé en 3D recouvert d’une peau en silicone. Notre Scarlett robotisée est capable de bouger ses jambes et ses bras mais aussi de répondre «Hé Hé Thank You» lorsqu’on lui dit qu’elle est belle. Son créateur romantique souhaite désormais perfectionner son prototype pour attirer un éventuel investisseur rapporte Reuters. Un peu flippant quand même.

Mark1

Commentaires

Derniers Articles

 

Si Twin Peaks avait un son propre site touristique

Elle invite que des hommes à son enterrement de vie de jeune fille

Les sculptures fantastiques de Lisa Toms

Une tyrolienne va être installée sur la Tour Eiffel

Séoul : ouverture d’une autoroute abandonnée transformée en promenade plantée

Paris : installation d’une piste d’athlétisme flottante sur la Seine

Un Hand Spinner de luxe signé Cartier ?

Londres : la cabine téléphonique rouge devient un mini-espace de travail à louer

Un café éphémère « Twin Peaks » pour le retour de la série

Un ferronnier se fabrique un Spinner Batman géant

Netflix dévoile un teaser pour la série dérivée de « Dark Crystal »

Des « Hand Spinner » LEGO à faire soi-même

Grande exposition Valérian à Paris

Un café à rats va ouvrir à Sans Francisco

Avec la pose longue, ce photographe transforme les films cultes en art abstrait

Le premier Nutella Café va ouvrir à Chicago

Périgueux : inauguration d’un passage piéton arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie

Les Simpson : une version gonflable de la Taverne de Moe

Les logos des fast-food en version Manga

Écosse : une maison de Hobbit construite par un fan de Tolkien

Avec Face App, un visiteur du Rijksmuseum d’Amsterdam fait sourire les toiles de maîtres

Avant de poser un parquet, il laisse une petite blague pour le prochain propriétaire

Le thème d’Harry Potter remixé au « finger drumming »

Elle anime « Alien Covenant » avec du papier découpé

cbc474bf2e126ed3ea75ba943ecc7516$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$