Un Transilien entièrement pelliculé sur le thème de l’impressionnisme

Une rame de la ligne J du Transilien pelliculé aux couleurs de l’impressionnisme, en partenariat avec le Musée d’Orsay.

Il y a un an, le RER C était entièrement décoré façon Château de Versailles. Des stickers géants sur les murs et les plafonds des rames représentaient les tableaux, les appartements royaux, la bibliothèque de Louis XVI…

RER-J-Orsay-Impressionnistes10
©François Guillot (AFP)

Une rame de la ligne J du Transilien aux couleurs de l’impressionnisme à partir du 18 juin, une opération menée par la SNCF et le musée d’Orsay.

La ligne J traverse des villes emblématiques de l’impressionnisme comme Asnières sur Seine, Argenteuil… C’est également une partie de l’itinéraire de la première ligne voyageurs SNCF.

Le développement des chemins de fer au 19ème siècle est une histoire parallèle à l’envolée des impressionnistes vers la Vallée de la Seine. SNCF Transilien et le Musée d’Orsay font aujourd’hui un clin d’œil à cette histoire commune pour le régal des yeux des voyageurs franciliens car les œuvres impressionnistes, pelliculées sur toutes les surfaces intérieures des rames, sont restituées dans le contexte architectural du Musée d’Orsay. Ce musée, qui fut une gare à l’origine, se déploie dans un train… la boucle est bouclée.

RER-J-Orsay-Impressionnistes3

Pierre Serne, vice-président de la Région Ile-de-France, Guy Cogeval, Président de l’établissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie et Bénédicte Tilloy, Directrice générale de SNCF Transilien, inaugurent ce « train de l’impressionnisme », avant sa mise en service commercial, aujourd’hui.

Une rame de 6 voitures a été pelliculée par les quatre mêmes cheminots qui ont magnifié le train de Versailles. La métamorphose s’est déroulée à l’atelier SNCF des Ardoines à Vitry sur Seine, avec un pelliculage résistant aux graffitis et aux tags.

RER-J-Orsay-Impressionnistes2
RER-J-Orsay-Impressionnistes4
RER-J-Orsay-Impressionnistes6 RER-J-Orsay-Impressionnistes8

Les thèmes qui sont proposés :

  • Voiture 1 : Paris et l’industrialisation
  • Voiture 2 : Eau et jardins
  • Voiture 3 : Paysages de la ligne J

SNCF Transilien, le Musée d’Orsay et le STIF, comptent ainsi démocratiser la culture en faisant entrer le musée d’Orsay dans les trains du quotidien. Cela permet de surprendre, de faire rêver, de rendre agréable et stimulant un voyage devenu peut-être pour certains une routine. Comme pour le train de Versailles, il n’y a pas de date de fin programmé pour cette opération, le train de l’impressionnisme va vivre son histoire avec les Franciliens…

Source : malignej.transilien   Photos : ©C. Recoura et ©François Guillot

Commentaires

Derniers Articles

 

Le compte Instagram des animations hypnotiques

the ring réalité augmentée

La scène la plus célèbre de The Ring en réalité augmentée

Du snowboard humain à PyeongChang 2018

Razor lance une nouvelle paire de roulettes électriques

Des sculptures avec la peau du Babybel

Super Smash Bros devrait bientôt sortir sur Switch !

Une version soft d’Assassin’s Creed pour enseigner l’histoire à l’école

mulet jcvd

Le festival du mulet débarque en Australie

FRIENDS : un Central Perk à Singapour

cinquième élément

Le Cinquième Élément version anime

Hasbro lance un bébé Chewbacca super mignon

Le compte Instagram des plus belles pâtisseries de Paris

JO Paul Fentz

Game of Thrones s’incruste même aux JO de Pyeongchang

Street Fighter: une porte « Hadoken » en Suède

Pour voir Black Panther, deux ados tentent le coup de l’imperméable

lego poudlard

Le grand hall de Poudlard en Lego c’est pour bientôt

Des poupées vaudou pour PSG-OM

Londres : un pop-up hôtel flashy aux couleurs de Converse !

Les chaussons « Retour vers le futur » sont là

glaces toblerone

Toblerone existe aussi sous forme de glaces !

skis painting graffitis

Skis, peinture et graffitis sur la neige

Une histoire d’amour en sculpture dynamique

Amérique du Sud : des bibliothèques gratuites dans le métro

aston martin james bond

L’Aston Martin de James Bond en vente pour la bonne cause