Elle utilise des plaques d’égouts pour sérigraphier des T-Shirts

Cette nouvelle idée de street-art baptisé « Raubdruckerin », est un projet expérimental Berlinois qui utilise les diverses plaques en métal, plus ou moins décorées, présentes dans les rues (égouts, eau, gaz…). Une fois badigeonnée de peinture, la plaque devient le support négatif d’une impression à même la rue (linogravure). Véritable empreinte authentique d’une ville, le t-shirt ou le tote bag réalisé devient une pièce unique et directement « sérigraphiée » dans la rue. Le projet artistique propose ses créations à la vente. Comptez 39 euros pour un t-shirt imprimé dans les rues de Paris, Berlin, Madrid, Athènes, Barcelone ou Amsterdam. Bonne idée ! raubdruckerin.de

Commentaires

Derniers Articles

 

Bienvenu dans le futur avec cet éco-resort pour les Philippines

Elle découvre un pénis géant dans « Maya, l’abeille », Netflix retire l’épisode

La maison de « La Vie de famille » va être détruite

Le nuage magique de Son Goku devient un pouf

Wes Anderson dévoile le trailer de « Isle of Dogs »

100 street artists relookent un château français abandonné

Carrefour lance son « Marché interdit » de produits illégaux

Fan d’Harry Potter, ce professeur de 4ème a transformé sa classe en Poudlard

Trois colocataires réalisent un « The Floor is Lava » digne d’Hollywood

Pantone dévoile les 12 couleurs tendances pour 2018

Les « Goonies » réunis, 32 ans après

Ce compte Instagram compile les textos d’amoureux

Un gâteau à l’effigie de Grippe-Sou le clown

Ouverture d’un bar inspiré par la série « Peaky Blinders »

Une version VHS de « Thor: Ragnarok »

Un jeu de société « Kingsman 2 » pour les enfants

Dans ce lycée, les photos d’identité délirantes sont autorisées

Dadbag: la bedaine de papa devient une banane trendy

Les zombies Minions débarquent pour Halloween

Le van de Breaking Bad devient un porte-encens

Un couple de retraités passioné de Cosplay

Un cinéma piège les spectateurs de « Ça »

Un compte Instagram rend hommage aux mecs des Instagrammeuses

Ronaldinho revisite « Ghost in the Shell » pour Heineken

367329d469a6ba7553c6144690906cecWWWWWWWWWWWWWW