Un quartier de New York recréé en pain d’épices

Après le château de Poudlard entièrement réalisé en pain d’épices, voici une autre œuvre qui revisite à sa manière Hansel et Gretel. Beatriz Muller n’est pas une artiste comme les autres. Son art consiste à faire des gateaux assez incroyables. Le dernier en date ? Un superbe gâteau représentant New-York. 

L’artiste a été primée « Certified Master Sugar Artist » et a remporté de nombreux prix. Le gâteau représente New-York pendant la période des fêtes de fin d’année. On peut y voir l’Empire State Building, la Statue de la Liberté, une world trade center ainsi les édifices Chrysler et Woolworth.

Empire State Building, Statue de la Liberté…

Beatriz Muller a passé environ deux mois pour réaliser son gâteau. Elle a utilisé 91 kg de pain d’épices, 27 kg de glaçage et 4,5 kg de sucre pour les décorations en pastillage. Créée en collaboration avec Williams Sonoma et Streeteasy, la structure s’élève à plus de 1,8 mètres et comprend tous les bâtiments emblématiques de New-York.

B.Muller a surtout passé du temps à faire les autres bâtiments comme le Time Warner Center, les immeubles d’habitations, le métro, mais aussi les plus petits détails en pastillage comme les taxis, les personnes, les rues couvertes de sucre pour représenter la neige, et les arbres réalisés avec de l’aneth séchée et du romarin. 

 

« La plupart des « cakes artist » n’oserait pas réaliser des structures en utilisant du vrai pain d’épices ou des cookies par exemples » note B.Muller, « beaucoup de structures que vous pouvez voir en Amérique du Nord sont faites avec des pâtes alternatives qui ont quelques épices ou encore de la farine de pain d’épice. Ils sont techniquement comestibles mais ils ne sont pas différent de constructions en carton ou en bois. Les seuls outils que j’utilise pour faire les cookies de pain d’épice sont un petit couteau et une règle. J’ai utilisé mes compétences pour faire des structures avec du vértiable pain d’épice comestible et je suis très fière de cela. Je suis partisan du fait que l’art comestible avec des gâteau comme celui ci devrait être exactement comme son nom l’indique : comestible ». 

Vous pouvez retrouver le travail de Beatriz Muller sur son site internet.

Commentaires

Derniers Articles

 

La première bande-annonce de Wonder Woman 1984 est disponible !

Une banane à 120 000 $ mangée au nom de l’art : la toile s’enflamme

Marseille : Le premier LEGO Store vient d’ouvrir !

Air New Zealand teste des tasses à café comestibles

Rise of the Resistance : l’incroyable nouvelle attraction Star Wars

Une piscine à balles géantes en plein Paris !

« C’est pas sorcier » de retour avec un nouveau casting

Ce cinéphile a reproduit un videoclub des années 90 dans son sous-sol

Google révèle les GIF favoris d’Internet en 2019

Dior x Jordan : premières photos de la « Air Dior »

Soul Kitchen : le restaurant de Bon Jovi ouvert aux plus démunis

Coca-Cola : des bouteilles Star Wars qui s’illuminent lorsqu’on les touche

Il crée 52 affiches pour son bébé âgé de 52 semaines

1917 : le nouveau Sam Mendes dévoile sa bande-annonce

Le prochain James Bond dévoile son trailer

Une toile de van Gogh à découvrir en 360°

Bébé Yoda : les produits dérivés officiels arrivent !

Un père puni sa fille en squattant son Instagram, la toile l’adore

PETA publie un « livre pour enfants » pour dénoncer la maltraitance animale

Un nouveau Planète des Singes en préparation

Supreme révèle une collection célébrant Dead Prez

Quand des enfants dessinent des maisons de luxe

IKEA se penche sur la question de l’habitation sur Mars

PNL : des débris de leurs installations promotionnelles vendues sur leboncoin