Les publicités peintes de retour sur les murs de New York

Emblématiques d’une époque, les publicités peintes sur les murs refont leur apparition sur les murs de New York. À l’ère du tout numérique, où les écrans semblent grignoter le moindre espace, ce retour est aussi inattendu que rafraichissant.

Depuis plusieurs mois déjà, on les voit refleurir sur les murs de la Grosse Pomme. Si la pratique n’a jamais véritablement disparu, elle était devenue anecdotique. Pourtant, Colossal, l’entreprise référence en la matière aux États-Unis, s’est lancée en 2004, alors que la pratique semblait déjà passée de mode. Il faut dire que la technique prend du temps et le résultat reste incertain.

« La technologie prenait le dessus et il n’y avait plus de besoin. Tout le monde s’en foutait » raconte Paul Lindahl, le co-fondateur de Colossal, à l’AFP. « C’était cher. C’était lent. Vous ne saviez jamais ce que vous auriez à l’arrivée », concède-t-il. « Je ne savais pas s’il y avait un avenir là-dedans. Je savais simplement que j’adorais ça. »

Mais plus qu’un effet de mode, la publicité sur peinture s’est répandue : « Nous avons créé un ‘revival’ », s’enthousiasme même Justin Odaffer, peintre depuis 7 ans chez Colossal.

Et les passants lui donnent raison puisque ces œuvres sont régulièrement prises en photos pour finir par alimenter les réseaux sociaux tels qu’Instagram. La popularité toujours plus grandissante du street art ne doit pas y être étrangère.

Mais la hype a un coup : 40 000 dollars en moyenne pour une publicité peinte réalisée par Colossal, réalisée en 4 jours.

Crédit photos : Colossal

Commentaires

Derniers Articles

 

Des sièges géants installés dans le métro pour « Yéti & Compagnie »

La saison 4 de « Narcos » dévoile son trailer

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre