La publicité fera bientôt son entrée au théâtre

Jusqu’alors exempt de toute publicité, plusieurs salles privées de la capitale et ville en région accueilleront bientôt des spots de publicitaires avant le traditionnel lever de rideau. Au total, 17 établissements et 31 salles diffuseront de la pub’ dès la rentrée prochaine, pour un peu plus de 2 millions de spectateurs potentiels par an.

Au menu ? Des réclames et les bandes-annonces des spectacles joués par l’établissement. La coupure pub’ ne durera pas plus de 4 minutes. Une mission confiée à la régie publicitaire de l’agence de communication digitale ODW qui fera le lien entre les annonceurs et les gérants de salles.

Une nécessité pour les petits théâtre

Ceci est une révolution. Du moins dans le petit monde feutré du théâtre. Mais c’est aussi une nécessité face à la baisse de fréquentation des salles dans un contexte de risque d’attentats et de baisse des subventions.

Pour l’instant seules de petites salles sont prêtes pour l’aventure, le théâtre du Gymnase (1 000 places), l’Appollo (770 places) ou encore Le Palace à Avignon (800 places), la plupart attendent encore le matériel nécessaire : écran, rétroprojecteur et le boitier lançant les annonces.

Au spectateurs de trancher

Les directeurs de salles interrogés se veulent rassurants sur la qualité des publicités diffusées, « plus en phase avec les attentes de ses spectateurs » prévient le directeur de la Comédie des Suds.

Pour l’anecdote, la publicité a déjà eu droit de citée au théâtre, comme s’en souvient le journaliste Jacques Mailhot, directeur du Théâtre des 2 Ânes : « La forme la plus basique était un rideau peint que l’on descendait devant le rideau rouge, et qui faisait surtout la promotion des commerces du quartier. Mais elle a aussi existé sous forme de petits films en 16 ou 35 millimètres, projetés depuis une cabine, et qui vantaient par exemple les vertus de l’électroménager ».

Aujourd’hui, il est bien difficile d’échapper à la publicité. Reste donc désormais à attendre la réaction des spectateurs.

Via : Télérama

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement