Nos élèves ont du talent : une prof recense « les pépites du bac »

Chaque année, peu après les épreuves du bac et ses résultats, sont publiés les délicieuses et insolites « perles du bac ». Comme son nom l’indique, elles recensent ce qui se fait de pire sur les copies des élèves candidats au baccalauréat. Des énormités telles, qu’elles déclenchent l’hilarité générale.

Florilège

« Pour se libérer de sa culture, il faut tout d’abord oublier tout ce que l’on sait. Ainsi, nous devenons stupides, mais libres, et c’est peut-être mieux comme ça. »

« Le langage ne se limite pas à la parole. Si on prend l’exemple du Gangnam Style, c’est une dance qui est très connue dans le monde mais dont personne ne comprend les paroles. »

« Ce n’est pas la raison qui peut rendre raison de tout, c’est juste qu’à la fin, personne n’a raison et tout le monde meurt. »

Perles Vs Pépites

Mais cette année, à côté de la traditionnelle publication des perles du bac, Françoise Cahen, professeur au lycée d’Alfortville, a voulu prendre le contre-pied de cette gentille moquerie nationale en publiant les « anti-perles du bac » sur une plateforme collaborative.

« Non, le lycéen d’aujourd’hui n’a pas le QI d’une huître, et nous allons noter ici les éclairs de génie des candidats au bac 2017 ! », annonce-t-elle en introduction. Hommage est donc rendu aux plus beaux éclairs de génie des candidats : anecdotes, extraits de copies rendues dans l’année et témoignages d’autres professeurs.

Par exemple, l’avis de cette élève interrogée lors de son oral de français sur l’héroïsme de Cyrano : « Sincèrement ? Je trouve que ce personnage est nul ! Si on y réfléchit bien, toute sa vie est entravée par un complexe ridicule : son nez ! comme s’il fallait s’empêcher complètement de vivre pour son nez et prendre ça pour de l’héroïsme ! mais moi je pense que Cyrano a tout raté. Son amour : il est passé à côté et il faudrait le féliciter ? ».

Ou ce devoir d’invention : « Des trois soldats, un seul eut le courage de regarder vers la caméra. Il me bouleversa. Au-delà d’un homme, je vis la souffrance. Au-delà de ses yeux, je vis l’horreur. Pas seulement la sienne, mais aussi la mienne. Je voyais en ses yeux l’origine de toute souffrance. »

Les traditionnelles perles du bac se trouvent désormais concurrencées.

Via : Anti-perles

Commentaires

Derniers Articles

 

Les animaux en fil de fer de Candice Bees

Avec sa calèche, il lance le « Uber Amish »

Les urinoirs qui font pousser des fleurs arrivent à Paris

Un tatouage animé de Rick et Morty

Un nouveau « Denver, le petit dinosaure » arrive sur M6

Une structure gonflable pour jouer à « Chass’Taupes »

Le pont de Trestle dans l’Iowa

Le Mexique décroche le titre de champion du monde de Cosplay

Harry Potter : il fabrique des cartes de Chocogrenouille en Lego

The Walking Dead: Negan devient un personnage de « Tekken 7 »

CoolingStyle, un climatiseur portable lancé sur kickstarter

Quand les mascottes publicitaires se prennent en photo

Lancement d’une nouvelle collection de boxers Saint Seya

ProForm : la salle de sport qui s’invite directement dans ton salon

Un salon de thé dissimulé derrière un distributeur automatique

Les cartes Magic prennent vie grâce à la réalité augmentée

Décès du mannequin « Zombie Boy » à l’âge de 32 ans

Une nouvelle collection de chaussures Toy Story

Elle remplace ses collègues de bureau par des personnages de la peinture classique

« Mission impossible : Fallout » projeté sur une falaise norvégienne

« Unzipped », la nouvelle installation surréaliste d’Alex Chinneck

Nicky Larson : un teaser pour le prochain film d’animation

« Alf » pourrait faire son retour dans une nouvelle série

Les plus belles portes de Paris