Nos élèves ont du talent : une prof recense « les pépites du bac »

Chaque année, peu après les épreuves du bac et ses résultats, sont publiés les délicieuses et insolites « perles du bac ». Comme son nom l’indique, elles recensent ce qui se fait de pire sur les copies des élèves candidats au baccalauréat. Des énormités telles, qu’elles déclenchent l’hilarité générale.

Florilège

« Pour se libérer de sa culture, il faut tout d’abord oublier tout ce que l’on sait. Ainsi, nous devenons stupides, mais libres, et c’est peut-être mieux comme ça. »

« Le langage ne se limite pas à la parole. Si on prend l’exemple du Gangnam Style, c’est une dance qui est très connue dans le monde mais dont personne ne comprend les paroles. »

« Ce n’est pas la raison qui peut rendre raison de tout, c’est juste qu’à la fin, personne n’a raison et tout le monde meurt. »

Perles Vs Pépites

Mais cette année, à côté de la traditionnelle publication des perles du bac, Françoise Cahen, professeur au lycée d’Alfortville, a voulu prendre le contre-pied de cette gentille moquerie nationale en publiant les « anti-perles du bac » sur une plateforme collaborative.

« Non, le lycéen d’aujourd’hui n’a pas le QI d’une huître, et nous allons noter ici les éclairs de génie des candidats au bac 2017 ! », annonce-t-elle en introduction. Hommage est donc rendu aux plus beaux éclairs de génie des candidats : anecdotes, extraits de copies rendues dans l’année et témoignages d’autres professeurs.

Par exemple, l’avis de cette élève interrogée lors de son oral de français sur l’héroïsme de Cyrano : « Sincèrement ? Je trouve que ce personnage est nul ! Si on y réfléchit bien, toute sa vie est entravée par un complexe ridicule : son nez ! comme s’il fallait s’empêcher complètement de vivre pour son nez et prendre ça pour de l’héroïsme ! mais moi je pense que Cyrano a tout raté. Son amour : il est passé à côté et il faudrait le féliciter ? ».

Ou ce devoir d’invention : « Des trois soldats, un seul eut le courage de regarder vers la caméra. Il me bouleversa. Au-delà d’un homme, je vis la souffrance. Au-delà de ses yeux, je vis l’horreur. Pas seulement la sienne, mais aussi la mienne. Je voyais en ses yeux l’origine de toute souffrance. »

Les traditionnelles perles du bac se trouvent désormais concurrencées.

Via : Anti-perles

Commentaires

Derniers Articles

 

Bangkok : le premier restaurant Totoro ouvre ses portes

Des designers rétablissent le problème des chaussures Dragon Ball

Warner va adapter un roman de George RR Martin

« Disenchantment », la nouvelle série d’animation du créateur des Simpson

Il met en scène sa passion pour les livres

Le film d’animation Super Mario bientôt sur vos petits écrans !

Lancement d’une glace « Ketchup Heinz » 

Wes Anderson : un restaurant dédié au film « La Vie Aquatique »

Elle réalise 50 autoportraits tirés de dessins animés

Chewbacca s’invite chez IKEA

Un pneu increvable pour vélo à imprimer en 3D

L’artiste Stan Herd détourne la nature pour faire des tableaux végétaux

Les peintures sur mains de Guido Daniele

L’histoire de la Coupe du Monde sur une tapisserie de 1200m

Un iphone de 10kg pour restreindre sa trop grande utilisation

KitKat offre du chocolat si votre avion est retardé

Jake Gyllenhaal le prochain Mystério ?

Les baskets babouches débarquent !

Barack et Michelle Obama vont produire des séries pour Netflix !

Un projet de set LEGO dédié à la série « Friends »

Manchester United dévoile un maillot à base de déchets plastiques marins

Une nouvelle version des « Cosmocats » pour 2019

Quand trois enfants se déguisent en Transformers

Un show de lumière à la basilique de Notre-Dame