Nos élèves ont du talent : une prof recense « les pépites du bac »

Chaque année, peu après les épreuves du bac et ses résultats, sont publiés les délicieuses et insolites « perles du bac ». Comme son nom l’indique, elles recensent ce qui se fait de pire sur les copies des élèves candidats au baccalauréat. Des énormités telles, qu’elles déclenchent l’hilarité générale.

Florilège

« Pour se libérer de sa culture, il faut tout d’abord oublier tout ce que l’on sait. Ainsi, nous devenons stupides, mais libres, et c’est peut-être mieux comme ça. »

« Le langage ne se limite pas à la parole. Si on prend l’exemple du Gangnam Style, c’est une dance qui est très connue dans le monde mais dont personne ne comprend les paroles. »

« Ce n’est pas la raison qui peut rendre raison de tout, c’est juste qu’à la fin, personne n’a raison et tout le monde meurt. »

Perles Vs Pépites

Mais cette année, à côté de la traditionnelle publication des perles du bac, Françoise Cahen, professeur au lycée d’Alfortville, a voulu prendre le contre-pied de cette gentille moquerie nationale en publiant les « anti-perles du bac » sur une plateforme collaborative.

« Non, le lycéen d’aujourd’hui n’a pas le QI d’une huître, et nous allons noter ici les éclairs de génie des candidats au bac 2017 ! », annonce-t-elle en introduction. Hommage est donc rendu aux plus beaux éclairs de génie des candidats : anecdotes, extraits de copies rendues dans l’année et témoignages d’autres professeurs.

Par exemple, l’avis de cette élève interrogée lors de son oral de français sur l’héroïsme de Cyrano : « Sincèrement ? Je trouve que ce personnage est nul ! Si on y réfléchit bien, toute sa vie est entravée par un complexe ridicule : son nez ! comme s’il fallait s’empêcher complètement de vivre pour son nez et prendre ça pour de l’héroïsme ! mais moi je pense que Cyrano a tout raté. Son amour : il est passé à côté et il faudrait le féliciter ? ».

Ou ce devoir d’invention : « Des trois soldats, un seul eut le courage de regarder vers la caméra. Il me bouleversa. Au-delà d’un homme, je vis la souffrance. Au-delà de ses yeux, je vis l’horreur. Pas seulement la sienne, mais aussi la mienne. Je voyais en ses yeux l’origine de toute souffrance. »

Les traditionnelles perles du bac se trouvent désormais concurrencées.

Via : Anti-perles

Commentaires

Derniers Articles

 

Quand l’histoire de la photographie détourne le logo Instagram

L’émission TPMP adaptée en bande dessinée

Le groupe Ok Go réalise un clip avec 567 imprimantes

Rome : une œuvre du Caravage devient un gigantesque street art

Ce couple s’inspire de Là-Haut pour leur 61e anniversaire de mariage

Les clichés noir et blanc de ce photographe sont stupéfiants

Harry Potter: il transforme son skate en Quidditch motorisé

Amsterdam : un banc public réalisé avec des déchets recyclés

Déguisé en musiciens du métro, « Maroon 5 » surprend les New Yorkais

Star Wars : le renard de cristal « Vulptex » dévoile son making-of

Les peintures miniatures de l’artiste Heidi Annalise

Japon : le jeu télé des escaliers lubrifiés est parfait

7 choses que vous ignorez sur Anastasia

Les Minikeums dévoilent leur nouveau générique

Cette chef pâtissière crée de surprenants gâteaux en 3D

Ce photographe réalise d’étonnantes illusions d’optique

Des bijoux Lego à customiser selon ses envies

Le David de Michel-Ange devient un legging et un maillot de bain

Un premier teaser pour « Indestructibles 2 »

ATLAS : le robot capable de faire des saltos arrière

Un escape game PSG débarque au Parc des Princes

Tout quitter et vivre sur une île affranchie des gouvernements ?

Londres : ce cinéma va diffuser tout Game of Thrones d’un coup

La Forêt. La première série où l’on peut vraiment parier sur l’identité du coupable

50b39811ead62b57d8e0cd1656cf793b*****