Le prochain James Bond dévoile son trailer

Le plus célèbre des agents secrets britanniques sera de retour sur grand écran le 8 avril 2020. Un come-back  attendu dans lequel James Bond sera incarné par Daniel Craig pour la dernière fois. Après un (très) court teaser lâché le 2 décembre dernier, Mourir peut attendre, le 25e opus de la saga 007, s’est dévoilé dans une bande-annonce haletante ce mercredi.

Pas de répit pour un Bond

Le nouveau volet s’inscrit dans la suite directe du précédent, Spectre (2015). James Bond a quitté le MI6, et c’est en Jamaïque qu’on le retrouve. Il file alors un parfait amour avec Madeleine Swann (Léa Seydoux). Mais comme souvent pour Bond, les heures paisibles sont comptées. En effet, son vieil ami de la CIA Felix Leiter (Jeffrey Wright) viendra bien vite troubler sa retraite pour quêter son aide. Forcé de retourner dans l’arène, Bond se mettra alors en chasse d’un mystérieux antagoniste détenteur d’une technologie dévastatrice, Safin, campé par le fraîchement oscarisé Rami Malek. Cette aventure sera l’occasion pour le public de découvrir la nouvelle 007, Nomi (Lashana Lynch). Mais également de retrouver un protagoniste de Spectre : le redoutable Ernst Stavro Blofeld (Christoph Waltz).

Une vieille recette

Véritable régal pour les fans, la bande-annonce survitaminée de Mourir peut attendre fait dans le classique. Tout est au rendez-vous : cascades à couper le souffle, Aston Martin équipée de gadgets meurtriers, intrigue complexe, suspens. Sans oublier les somptueux décors. Que ce soit dans la ville de Matera, au sud de l’Italie, ou bien dans les contrées enneigées de Norvège – voyage garanti !

Réalisé par Cary Fukunaga, à qui l’on doit notamment Jane Eyre (2011), ce dernier opus est le plus coûteux de la franchise. Au total, le budget de son tournage est évalué à 250 millions de dollars. Une somme vertigineuse qui devrait néanmoins être amortie sans problème. Il y a 5 ans, Spectre avait assuré 880 millions de dollars de recettes. Et nul doute que le public répondra présent en masse pour cet opus qui marque la révérence de Daniel Craig.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement