Première mondiale : un drone a livré un organe pour une transplantation

L’utilisation du drone ne sert pas uniquement au divertissement visuel ou à la livraison de votre commande Amazon. Aux États-Unis, le 19 avril dernier, un drone médical a effectué une distance 4,5 kilomètres entre un hôpital à Baltimore et le centre médical de l’université du Maryland. Une première mondiale. Livré en 10 minutes, l’organe a ensuite été transplanté avec succès par l’équipe médicale quelques heures plus tard rapporte le NY Times.

Spécialement adapté au transport médical, cette mission de dix minutes en drone a nécessité une autorisation spéciale de survol. Par mesure de sécurité, la police locale a fermé les rues le long du trajet de l’appareil, qui volait à 120 mètres d’altitude. Si ce genre de missions ne vont pas se généraliser dans les mois à venir, l’opération fut saluée pour son efficacité et sa rapidité. En effet, le temps est la contrainte la plus critique pour le transport d’organes. « Je pense que d’ici trois à cinq ans, nous commencerons à voir des livraisons d’organes de façon plus régulière », explique le médecin Joseph Scalea, chirurgien et leader du projet au centre médical de l’université du Maryland.

Gain de temps

Si effectivement, l’utilisation de drones pour sauver des vies humaines devraient primée sur l’usage commerciale (livraison Amazon), le risque de collision avec un obstacle (bâtiment, réverbère, piéton) reste le problème majeure dans cette technique de transport. Les autorisations de survol sont difficiles à obtenir. Pour autant, les discussions sont très avancées tant au niveau européen qu’international.

Au Rwanda aussi

Dans les zones rurales, l’usage du drone médical est déjà en place dans certaines régions du globe. Au Rwanda par exemple, depuis 2016, des drones survolent le pays pour parachuter des poches de sang au-dessus des hôpitaux qui ont passé commande. Un gain de temps considérable pour les transfusions. Après le drone sauveteur de plages et celui qui équipé d’un défibrillateur cardiaque, ce drone transporteur d’organe est une nouvelle technique interessante et utile. Ce mode de transport médical en drone devrait donc se multiplier dans les années à venir.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement