Polémique autour de la mascotte des JO 2014 en Russie

Le choix des mascottes pour incarner les JO 2014 à Sotchi a suscité la controverse dimanche en Russie, entre accusation de plagiat et disparition d’un favori.

Accusation de plagiat, intervention politique au plus haut niveau ou disparition d’un favori quelques heures avant le vote: le choix des mascottes pour incarner les JO-2014 à Sotchi ont suscité dimanche la controverse en Russie.

Un léopard, un lièvre et un ours polaire

Un léopard, un lièvre et un ours polaire ont été sélectionnés samedi soir comme mascottes suite à un vote de téléspectateurs dans une ambiance bon enfant au cours d’une émission télévisée. Quand le vote était déjà en cours et après les déclarations du Premier ministre Vladimir Poutine en faveur du léopard «fort, puissant, rapide et beau», l’un des favoris des dix candidatures présélectionnées, Ded Moroz (Père Noël russe) a été rayé de la compétition.

Le présentateur a expliqué que cette décision avait été prise car sinon ce symbole russe serait devenu propriété du Comité international olympique en cas de victoire. «L’unique personnage vraiment russe s’est désisté au cours du vote!!! Qui a décidé ça? Il aurait pu devenir propriété du CIO et maintenant il restera notre symbole du Nouvel An. Et les organisateurs ne l’ont compris qu’au moment du vote», s’insurge le blogueur Vladimir Chtcherbakov dans www.blogsochi.ru. «C’est un vote falsifié», affirme-t-il.

Il est difficile d’imaginer une mascotte plus ridicule

L’analyste politique indépendant russe Dmitri Orechkine a également estimé sur les ondes de la radio Echo Moscou que le décompte des appels téléphoniques et des sms envoyés par des Russes n’était pas honnête. «Dès que Vladimir Poutine a dit sa préférence pour le léopard, les votes pour lui ont grimpé», a-t-il souligné. «Il est difficile d’imaginer une mascotte plus ridicule. Un léopard s’appuyant sur un snowboard, il n’y a rien de russe dedans», écrit le blogueur titos sur le site du journal libéral en ligne gazeta.ru.

Je n’aime pas les voleurs

Autre bémol, le créateur de l’ours, mascotte des JO de 1980 à Moscou, a estimé que l’ours polaire de Sotchi ressemblait trop au sien. «Cet ours polaire a les yeux, le nez, la bouche et le sourire du mien», a déclaré le peintre Viktor Tchijikov sur la radio Echo de Moscou. «Je n’aime pas les voleurs», a-t-il lancé tout en estimant par ailleurs qu’aucun des personnages choisis ne correspondait à l’objectif fixé. Le président de la chambre haute du Parlement russe Sergueï Mironov a également critiqué la sélection de l’ours polaire qui, selon lui, rappelle le logo du parti au pouvoir Russie unie dirigé par Vladimir Poutine. «C’est absolument déplacé», a jugé M. Mironov qui dirige un autre parti, Russie juste. ©20min.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Il crée une sculpture recouverte d’un filet taillé dans le marbre et donne vie à un chef d’oeuvre

France : des trains OUIGO aux couleurs de Dragon Ball

Santa Clarita Diet : la saison 3 arrive en mars sur Netflix

Margot Robbie ne sera pas dans le prochain Suicide Squad

Ridley Scott signe une pub inspirée par Mœbius

Game of Thrones: Emilia Clarke lance un concours pour l’accompagner à l’avant-première

Dune : Jason Momoa et Josh Brolin rejoignent le film de Denis Villeneuve

Too Good to go: l’application des invendus à petits prix pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Un UBER équipé d’une console Nintendo

Deux séries sur « Alien » en préparation

Paris : IKEA installe des bains nordiques sur les bords de Seine

Sa transformation en Johnny Depp est incroyable

Star Wars : Rian Johnson confirme qu’il travaille sur la prochaine trilogie

Nintendo dévoile un remake de « The Legend of Zelda: Link’s Awakening »

Les meilleures adresses healthy de Paris

La réédition d’un jogging de 1985 fait exploser le site de Décathlon

La Reine des Neiges 2 dévoile son premier trailer

Baggelstein répond avec humour au tag antisémite sur sa vitrine

Dans l’Utah, les images de ce patineur vont vous faire rêver

Des sneakers Game Boy signées Jordan et Russell Westbrook

Le clip « Take on Me » recréé avec Finn Wolfhard de Stranger Thing

Tolkien : le biopic avec Nicholas Hoult dévoile son trailer

De gigantesques immeubles multicolores à Hong-Kong

Lancement d’une ligne de vêtements Rick et Morty