Âûáðàíû âàðèàíòû òàëèñìàíîâ Îëèìïèéñêèõ èãð 2014 ãîäà â Ñî÷è

Polémique autour de la mascotte des JO 2014 en Russie

Le choix des mascottes pour incarner les JO 2014 à Sotchi a suscité la controverse dimanche en Russie, entre accusation de plagiat et disparition d’un favori.

Accusation de plagiat, intervention politique au plus haut niveau ou disparition d’un favori quelques heures avant le vote: le choix des mascottes pour incarner les JO-2014 à Sotchi ont suscité dimanche la controverse en Russie.

Un léopard, un lièvre et un ours polaire

Un léopard, un lièvre et un ours polaire ont été sélectionnés samedi soir comme mascottes suite à un vote de téléspectateurs dans une ambiance bon enfant au cours d’une émission télévisée. Quand le vote était déjà en cours et après les déclarations du Premier ministre Vladimir Poutine en faveur du léopard «fort, puissant, rapide et beau», l’un des favoris des dix candidatures présélectionnées, Ded Moroz (Père Noël russe) a été rayé de la compétition.

Le présentateur a expliqué que cette décision avait été prise car sinon ce symbole russe serait devenu propriété du Comité international olympique en cas de victoire. «L’unique personnage vraiment russe s’est désisté au cours du vote!!! Qui a décidé ça? Il aurait pu devenir propriété du CIO et maintenant il restera notre symbole du Nouvel An. Et les organisateurs ne l’ont compris qu’au moment du vote», s’insurge le blogueur Vladimir Chtcherbakov dans www.blogsochi.ru. «C’est un vote falsifié», affirme-t-il.

Il est difficile d’imaginer une mascotte plus ridicule

L’analyste politique indépendant russe Dmitri Orechkine a également estimé sur les ondes de la radio Echo Moscou que le décompte des appels téléphoniques et des sms envoyés par des Russes n’était pas honnête. «Dès que Vladimir Poutine a dit sa préférence pour le léopard, les votes pour lui ont grimpé», a-t-il souligné. «Il est difficile d’imaginer une mascotte plus ridicule. Un léopard s’appuyant sur un snowboard, il n’y a rien de russe dedans», écrit le blogueur titos sur le site du journal libéral en ligne gazeta.ru.

Je n’aime pas les voleurs

Autre bémol, le créateur de l’ours, mascotte des JO de 1980 à Moscou, a estimé que l’ours polaire de Sotchi ressemblait trop au sien. «Cet ours polaire a les yeux, le nez, la bouche et le sourire du mien», a déclaré le peintre Viktor Tchijikov sur la radio Echo de Moscou. «Je n’aime pas les voleurs», a-t-il lancé tout en estimant par ailleurs qu’aucun des personnages choisis ne correspondait à l’objectif fixé. Le président de la chambre haute du Parlement russe Sergueï Mironov a également critiqué la sélection de l’ours polaire qui, selon lui, rappelle le logo du parti au pouvoir Russie unie dirigé par Vladimir Poutine. «C’est absolument déplacé», a jugé M. Mironov qui dirige un autre parti, Russie juste. ©20min.ch

Derniers articles dans Advertising & Branding Features

  • thebeach-sydney-balls

    Une piscine à balles gigantesque ouvre à Sydney

    Décidément, la piscine à balles a le vent en poupe. Après le concept de Bar à Balles, voici une piscine gigantesque constituée de plus de 1 million de balles incolores en plastique. « The Beach, » est une œuvre itinérante signée par le collectif new-yorkais Snarkitecture fraîchement installée dans le cadre du Sydney Festival. Vous avez jusqu’à […]

  • coughing-billboard

    Un écran publicitaire qui se met à tousser quand vous fumez

    Après sa publicité digitale qui interagissait avec le passage du métro, l’enseigne suédoise Apotek Hjärtat revient avec une campagne anti-tabac. Pour mettre en avant ses produits pharmaceutiques qui facilitent le sevrage, Apotek Hjärtat a installé dans le centre de Stockholm ce billboard équipé d’un détecteur de fumée qui se met à tousser devant les passants qui fument. Dans le même […]

  • monoji

    Les Monojis de Monoprix arrivent sur votre iPhone

    Les Monojis pour iphone sont arrivés ! Une galerie de stickers imaginée par l’agence ROSAPARK pour Monoprix. « J’suis en retard », « On sort ce soir ? », « C’est quoi ton code ? », … Et si c’était plus simple et plus fun d’envoyer ces messages qui reviennent sans cesse dans notre quotidien […]

  • paris-uritrottoir

    Uritrottoir : l’urinoir public qui fait pousser des fleurs arrive à Paris

    Après avoir fait le buzz en mai dernier,  l’Uritrottoir de la société Nantaise Faltazi va arriver à Paris. En recherche d’une solution pour faire baisser les nuisances olfactives dans certains quartiers festifs, l’Uritrottoir est aussi proposé à des collectivités ou à des entreprises. Deux modèles vont être installés à la Gare de Lyon (Paris) d’ici le mois de janvier, et trois autres […]

Commentaires

Laisser un commentaire

Catégories