Polémique autour de la mascotte des JO 2014 en Russie

Le choix des mascottes pour incarner les JO 2014 à Sotchi a suscité la controverse dimanche en Russie, entre accusation de plagiat et disparition d’un favori.

Accusation de plagiat, intervention politique au plus haut niveau ou disparition d’un favori quelques heures avant le vote: le choix des mascottes pour incarner les JO-2014 à Sotchi ont suscité dimanche la controverse en Russie.

Un léopard, un lièvre et un ours polaire

Un léopard, un lièvre et un ours polaire ont été sélectionnés samedi soir comme mascottes suite à un vote de téléspectateurs dans une ambiance bon enfant au cours d’une émission télévisée. Quand le vote était déjà en cours et après les déclarations du Premier ministre Vladimir Poutine en faveur du léopard «fort, puissant, rapide et beau», l’un des favoris des dix candidatures présélectionnées, Ded Moroz (Père Noël russe) a été rayé de la compétition.

Le présentateur a expliqué que cette décision avait été prise car sinon ce symbole russe serait devenu propriété du Comité international olympique en cas de victoire. «L’unique personnage vraiment russe s’est désisté au cours du vote!!! Qui a décidé ça? Il aurait pu devenir propriété du CIO et maintenant il restera notre symbole du Nouvel An. Et les organisateurs ne l’ont compris qu’au moment du vote», s’insurge le blogueur Vladimir Chtcherbakov dans www.blogsochi.ru. «C’est un vote falsifié», affirme-t-il.

Il est difficile d’imaginer une mascotte plus ridicule

L’analyste politique indépendant russe Dmitri Orechkine a également estimé sur les ondes de la radio Echo Moscou que le décompte des appels téléphoniques et des sms envoyés par des Russes n’était pas honnête. «Dès que Vladimir Poutine a dit sa préférence pour le léopard, les votes pour lui ont grimpé», a-t-il souligné. «Il est difficile d’imaginer une mascotte plus ridicule. Un léopard s’appuyant sur un snowboard, il n’y a rien de russe dedans», écrit le blogueur titos sur le site du journal libéral en ligne gazeta.ru.

Je n’aime pas les voleurs

Autre bémol, le créateur de l’ours, mascotte des JO de 1980 à Moscou, a estimé que l’ours polaire de Sotchi ressemblait trop au sien. «Cet ours polaire a les yeux, le nez, la bouche et le sourire du mien», a déclaré le peintre Viktor Tchijikov sur la radio Echo de Moscou. «Je n’aime pas les voleurs», a-t-il lancé tout en estimant par ailleurs qu’aucun des personnages choisis ne correspondait à l’objectif fixé. Le président de la chambre haute du Parlement russe Sergueï Mironov a également critiqué la sélection de l’ours polaire qui, selon lui, rappelle le logo du parti au pouvoir Russie unie dirigé par Vladimir Poutine. «C’est absolument déplacé», a jugé M. Mironov qui dirige un autre parti, Russie juste. ©20min.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Des Airbus A380 dédiés aux tortues hawaïennes

Puma réédite ses RS Computer, les « baskets ordinateurs »

Miley Cyrus va jouer dans la prochaine saison de Black Mirror

L’Atelier des Lumières va proposer une immersion numérique dans l’art de Van Gogh

New York : 11 mosaïques géantes installées dans une station de métro

KFC lance une bûche parfumée au poulet frit pour votre cheminée

Gris : le superbe jeu signé par l’artiste Conrad Roset arrive sur Switch

Allemagne : une tonne de chocolat déversée dans la rue à cause d’une fuite

Le film Playmobil dévoile son trailer

Istanbul : payer son trajet en métro avec des bouteilles en plastique

Les oiseaux en papier de Cristian Marianciuc

Nicky Larson : un trailer pour le prochain film d’animation

Disneyland : la nouvelle attraction « La Belle et la Bête » dévoile des robots plus vrais que nature !

John Lopez, le sculpteur que recycle des pièces de machines agricoles

Rami Malek pourrait incarner le prochain méchant de James Bond 25

Steven Yeun rejoint la nouvelle série « The Twilight Zone »

Une piscine Aquaman dans Paris

Noël : les classiques Disney seront diffusés à la TV cette année

Doctor Strange : Le réalisateur reviendra pour la suite

Il lance un escape game gratuit spécial « Gilets Jaunes »

Living Coral : la couleur Pantone de l’année 2019

Godzilla 2 : une ambiance de fin du monde dans le nouveau trailer

Chicago : plus de 10 000 m2 d’images et de vidéos projetés sur une façade

« La Nuit étoilée » de van Gogh avec des touches de claviers recyclés