Pole Emploi organise un relooking des chômeurs

Maquillage, manucure, coiffure, mais aussi « atelier CV »: Pôle emploi, allié à une fondation, a permis mardi 11 janvier 2011 à dix demandeuses d’emploi de bénéficier d’une foule de conseils dans une agence de relooking à Paris pour reprendre confiance en elles.
« Vous massez bien sous les yeux pour éviter les ridules », conseille la maquilleuse à Latifa Behali en lui tendant un tube de crème hydratante.

Ancienne « chef d’équipe » dans une entreprise de nettoyage, Latifa, 49 ans, cherche un emploi de gardienne d’immeuble depuis deux ans et espère que cette journée de relooking et de conseils va lui « redonner goût à la vie ». « J’ai pris du poids cette année à cause du stress », dit-elle, d’un air un peu triste. « Je commence à me laisser aller, à ne plus prendre soin de moi, souvent j’enfile une casquette pour emmener les enfants à l’école, sans vraiment me coiffer », poursuit-elle, au milieu d’une foule de journalistes, de bénévoles et des parrains et marraines de la fondation caritative Ereel, comme la comédienne Marie-Anne Chazel ou le député Bernard Debré.

Marraine elle aussi, l’épouse du Premier ministre Pénélope Fillon trouve ces « initiatives précieuses car toutes les femmes sont conscientes de l’importance de la confiance en soi » quand on cherche un emploi.

« C’est une première pour Pôle emploi », se félicite Pascal Dumont, qui dirige l’agence Cardinet, qui a sélectionné les participantes. « On propose déjà des conseils de présentation pour les entretiens mais ça ne va pas jusqu’au maquillage, aux conseils vestimentaires », poursuit le responsable. Pourtant, « il y a des codes: on ne s’habille pas en costume pour postuler dans un magasin de vêtements sportswear, et inversement », résume-t-il.

Relooking et atelier CV

« Quand ça fait un an qu’on cherche (un emploi), on a des moments de ‘lose’, c’est pas évident », témoigne Laure Sérène, 28 ans, qui a perdu son emploi d’iconographe il y a quelques mois. « Ca peut paraître léger, le relooking, mais c’est important: quand on est plus à l’aise dans son corps, on ‘assure’ plus, forcément », poursuit la jeune femme, entre les mains expertes d’une coiffeuse qui lui fait un brushing.

Pour autant, si « le look est très important, ce n’est pas fondamental, ça ne suffit pas » pour se faire recruter, explique Thomas Madrid, responsable recrutement d’une agence de communication.

Une pile de CV sur son bureau, il s’entretient depuis de longues minutes avec Christina, qui ne veut dévoiler à la presse ni son âge ni son nom de famille.
Très maquillée, de longs cheveux blonds lui tombant sur les épaules, elle reçoit avec le sourire les conseils de M. Madrid, pas toujours tendre, qui lui fait comprendre que son CV est « trop nébuleux ».
« Dès demain, essayez de résumer votre CV, de trouver des exemples de postes que vous pourriez assurer immédiatement », lui conseille-t-il, l’invitant à envoyer son CV remanié à la fondation pour recevoir de nouveaux conseils.
« Mais c’est difficile de trouver un emploi au-delà d’un certain âge », plaide Christina, qui dit chercher depuis « quelques années ». « Tout dépend du contexte, lui répond M. Madrid, je peux avoir besoin d’une senior dans une équipes de jeunes par exemple, votre handicap peut se transformer en atout », lui assure-t-il.

Prévues pour des femmes bénéficiaires de minima sociaux ou au chômage, cinq autres journées « Relooking » sont déjà prévues à Paris et d’autres devraient être ensuite proposées en province. (Nouvelobs.com avec AFP)

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement